Monthly Archives: juin 2012

Calculs de réseaux, sous-réseaux, masques, IP, Broadcast, …

Que ce soit pour le travail, pour créer un réseau, ou pour réaliser des exercices pour les cours, ou tout simplement pour le fun, nous avons parfois besoin de calculer des IP, réseaux, masques et ainsi de suite. Si connaître la théorie est importante, via des calculs binaires (ET, OU, …), nous trouvons déjà pas mal de tutoriels sur le Net en plus de ce que nous apprenons en cours. J’avais déjà eu à la faire pour le CNAM en RSX101 (Réseaux et Télécommunications) et je viens d’avoir à travailler de nouveau sur ces sujets pour le cours de RSX103 (Réseaux : compléments et applications). A l’époque j’avais utilisé ShunIPCalc pour me faciliter la vie. je l’avais aussi utilisé en entreprise pour concevoir notre actuel réseau et son découpage. Mais j’ai pu découvrir récemment d’autres applications sous Linux pour le compléter comme sipcalc, ipcalc et GIP (Internet Protocol Calculator). Voici donc une brève présentation de ces outils qui je l’espère pourra vous aider pour le CNAM ou au travail. :-)

Sommaire

ShunIPCalc

Surement le plus connu et le premier que j’ai utilisé. Sous Windows il s’agit d’un freeware. Facile d’utilisation et très complet c’est celui que j’ai utilisé le jour où j’ai du modifier le réseau de mon entreprise. En effet on peut facilement concevoir des plans d’adressage compliqués en choisissant de travailler sur des plages d’IP, des nombres de machines par sous-réseaux et ainsi de suite.

C’est vraiment une aide et le site y apporte beaucoup. En plus de donner un logiciel complet, son auteur a rédigé des pages explicatives sur tous les calculs. Je crois bien que j’ai autant du utiliser son aide en ligne que son logiciel afin de bien maîtriser ces concepts et calculs ;-)

sipcalc

Sur une Ubuntu desktop rien de plus simple pour l’installer :

sudo apt-get install sipcalc

Ensuite il vous suffit de le lancer via la console :

gals@gals-UVB:~$ sipcalc 10.0.0.0/25
-[ipv4 : 10.0.0.0/25] – 0
[CIDR]
Host address        – 10.0.0.0
Host address (decimal)    – 167772160
Host address (hex)    – A000000
Network address        – 10.0.0.0
Network mask        – 255.255.255.128
Network mask (bits)    – 25
Network mask (hex)    – FFFFFF80
Broadcast address    – 10.0.0.127
Cisco wildcard        – 0.0.0.127
Addresses in network    – 128
Network range        – 10.0.0.0 – 10.0.0.127
Usable range        – 10.0.0.1 – 10.0.0.126

gals@gals-UVB:~$

L’aide est assez complète et nous montre pas mal d’options :

gals@gals-UVB:~$ sipcalc -h
sipcalc 1.1.5

Usage: sipcalc [OPTIONS]… <[ADDRESS]… [INTERFACE]… | [-]>

Global options:
-a, –all            All possible information.
-d, –resolve            Enable name resolution.
-h, –help            Display this help.
-I, –addr-int=INT        Added an interface.
-n, –subnets=NUM        Display NUM extra subnets (starting from
the current subnet). Will display all subnets
in the current /24 if NUM is 0.
-u, –split-verbose        Verbose split.
-v, –version            Version information.
-4, –addr-ipv4=ADDR        Add an ipv4 address.
-6, –addr-ipv6=ADDR        Add an ipv6 address.

IPv4 options:
-b, –cidr-bitmap        CIDR bitmap.
-c, –classfull-addr        Classfull address information.
-i, –cidr-addr        CIDR address information. (default)
-s, –v4split=MASK        Split the current network into subnets
of MASK size.
-w, –wildcard        Display information for a wildcard
(inverse mask).
-x, –classfull-bitmap    Classfull bitmap.

IPv6 options:
-e, –v4inv6            IPv4 compatible IPv6 information.
-r, –v6rev            IPv6 reverse DNS output.
-S, –v6split=MASK        Split the current network into subnets
of MASK size.
-t, –v6-standard        Standard IPv6. (default)

Address must be in the « standard » dotted quad format.
Netmask can be given in three different ways:
– Number of bits    [/nn]
– Dotted quad       [nnn.nnn.nnn.nnn]
– Hex               [0xnnnnnnnn | nnnnnnnn]

Interface must be a valid network interface on the system.
If this options is used an attempt will be made to gain the address
and netmask from the specified interface.

Replacing address/interface with ‘-‘ will use stdin for reading further
arguments.

Report bugs to .
gals@gals-UVB:~$

Si jamais il n’est pas disponible par défaut sur votre distribution Linux, n’hésitez pas à visiter les liens ci-dessous pour obtenir les sources.

IP Calculator : ipcalc

Un autre outil en ligne de commandes. Il est installé par défaut sous Ubuntu, CentOS et d’autre distributions.

gals@gals-UVB:~$ ipcalc
Usage: ipcalc [options]

[[/]] [NETMASK]

 

ipcalc takes an IP address and netmask and calculates the resulting
broadcast, network, Cisco wildcard mask, and host range. By giving a
second netmask, you can design sub- and supernetworks. It is also
intended to be a teaching tool and presents the results as
easy-to-understand binary values.

-n –nocolor  Don’t display ANSI color codes.
-c –color    Display ANSI color codes (default).
-b –nobinary Suppress the bitwise output.
-c –class    Just print bit-count-mask of given address.
-h –html     Display results as HTML (not finished in this version).
-v –version  Print Version.
-s –split n1 n2 n3
Split into networks of size n1, n2, n3.
-r –range    Deaggregate address range.
–help     Longer help text.

Examples:

ipcalc 192.168.0.1/24
ipcalc 192.168.0.1/255.255.128.0
ipcalc 192.168.0.1 255.255.128.0 255.255.192.0
ipcalc 192.168.0.1 0.0.63.255

ipcalc-  deaggregate address range

ipcalc

/–s a b c

split network to subnets
where a b c fits in. 

! New HTML support not yet finished.

ipcalc 0.41
gals@gals-UVB:~$

Ce qui nous donne par exemple :

gals@gals-UVB:~$ ipcalc 10.0.0.0/25
Address:   10.0.0.0             00001010.00000000.00000000.0 0000000
Netmask:   255.255.255.128 = 25 11111111.11111111.11111111.1 0000000
Wildcard:  0.0.0.127            00000000.00000000.00000000.0 1111111
=>
Network:   10.0.0.0/25          00001010.00000000.00000000.0 0000000
HostMin:   10.0.0.1             00001010.00000000.00000000.0 0000001
HostMax:   10.0.0.126           00001010.00000000.00000000.0 1111110
Broadcast: 10.0.0.127           00001010.00000000.00000000.0 1111111
Hosts/Net: 126                   Class A, Private Internet

gals@gals-UVB:~$

Je vous laisse découvrir les différentes options possibles et jouer avec. Et pour plus d’informations où si vous ne l’avez pas d’installé, servez-vous des liens ci-dessous.

GIP (Internet Protocol Calculator)

Il s’agit ici d’une application fenêtrée et non plus en ligne de commande. Similaires aux autres elle nous permet de réaliser divers calculs en automatique. Pour l’installer sous Ubuntu rien de plus simple.

sudo apt-get install gip

Lancez là ensuite avec « gip ». Vous aurez alors les fenêtres suivantes :

De quoi faciliter les calculs et les études. Et si vous n’avez pas le paquet tout prêt pour votre distribution, vous pouvez suivre les liens suivant pour vous procurer ce logiciel.

Liens additionnels :

Parce que avoir des solutions toutes prêtes c’est bien, mais citer ces sources et vous permettre d’approfondir c’est tout aussi bien, voici quelques liens pour vous aider. Pour certains cela vous permettra de nombreux exemples de calculs en complément de ceux cités ci-dessus, et pour d’autres des points de vue ou des exemples différents des miens.

Comme d’habitude n’hésitez pas à partager vos propres ressources ou liens en commentaires. Plus on partage et mieux c’est. L’information est partage ;-)

 

 

 

[Film] Un été sans point ni coup sûr

Synopsis :

Le film suit l’histoire de Martin, un jeune garçon de 12 ans, durant l’été 1969 au Québec. Martin est amoureux du Baseball et veut en faire tout son été. Il souhaite jouer dans l’équipe locale plutôt que d’aller aux scouts. Quand il va être refusé dans cette équipe, son père, qui pour Martin n’aime pas le Baseball, va monter une équipe secondaire pour tous les jeunes qui ont été exclus. C’est ainsi que l’été de Martin va passer, entre Baseball, premiers pas sur la Lune, premiers amours, changements dans la société (années 68-70) et surtout les débuts des Expos de Montréal en ligue majeure … En fait c’est l’histoire de Martin, d’un été et de son père qui va lui montrer comment y croire !… :-)

Avis personnel :

C’est plus l’histoire d’un petit garçon que du Baseball mais cela se laisse regarder avec plaisir. Les personnages sont attachants et nous avons une belle leçon de vie. J’ai découvert ce film grâce à un commentaire sur l’article concernant « Monneyball – Le Stratège » [Link]. Ce qui m’a donné envie de le voir c’est surtout quand j’ai entendu qu’on y parlait de la création des Expos. En effet il s’agit de la seule équipe dont j’ai jamais vu un vrai match quand j’avais 13 ans. Un souvenir impérissable de trois semaines au Québec voici près de vingt ans. J’avais eu le plaisir d’assister au stadium de Montréal à une rencontre entre les Expos et les Cardinals.de St Louis. J’aimais déjà le Baseball avant mais cela à aidé à ce que j’apprécie encore plus. J’ai toujours une belle souvenir achetée sur place, sur une de mes bibliothèques. Si vous avez l’occasion de voir ce film n’hésitez pas. Vraiment sympathique, et ce malgré l’accent Québecois qui m’a été un peu difficile à comprendre par moment ;) Mon oreille manque d’entrainement je crois, il me faudrait y remédier :-p

Sources & Liens :

Les prédictions réalisées de Ray Bradburry

Certains le savent déjà mais je suis un grand fan de Science-Fiction, Fantasy, Anticipation et ainsi de suite. J’ai toujours aimé ces styles littéraires où l’imagination travaille à plein rendement, où on se transporte dans d’autres univers, futurs et ainsi de suite. Pour ce qu’on appelle l’anticipation, les ouvrages aimés que je peux citer sans souci sont 1984 (George Orwell) [W], Les œuvres de Philip K. Dick [W] ou encore Fahrenheit 451 de Ray Bradbury [W]. Alors tout d’abord qu’est ce que l’anticipation … Et bien c’est tout simplement un style littéraire rattaché à la Science-Fiction (et pourtant né avant ce style maintenant principal) dans lequel l’auteur montre les conséquences psychologiques et surtout sociales de changements, d’évolutions, de découvertes culturelles, techniques ou psychologiques. Pour plus d’informations ou pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à lire les pages Wikipedia (ou d’autres sources d’informations, n’ayons pas peur de la pluralité des sources d’informations ;-) ) [Science-FictionRoman d’anticipation]. Il est vrai qu’actuellement nous parlons pas mal de M. Bradbury sur la toile du fait de sa récente disparition le 5 Juin 2012 à 91 ans. Et c’est ce qui m’a permis de voir passer cette image retraçant les prédictions de Ray Bradbury qui se sont réalisées :

Ray Bradbury Predictions Fulfilled

Ray Bradbury Predictions Fulfilled (Cliquez pour afficher en grand)

[Sources : rianovosti via Korben ].

Personnellement cela me laisse songeur et un peu inquiet. Je terminerais quand même par cette citation de Ray Bradbury qui a toute sa place de nos jours :

«Il n’y a pas besoin de brûler des livres pour détruire une culture. Juste de faire en sorte que les gens arrêtent de les lire.» [Fahrenheit 451]

Je pourrais en donner bien d’autres d’ailleurs. Par exemple le site Babelio nous en propose un florilège par des lecteurs et cela vaut le détour [Link]. Voila pour ce partage d’image et d’opinion. Une prochaine fois j’essayerais de faire de même avec les prédictions de Philip K. Dick. D’ailleurs si vous avez des sources je suis preneur ;-)

[Animé] Mashidora : De l’application du Management à une équipe de Baseball

Informations :

Titre original : Moshidora
Année de production : 2011
Studios : Production I.G, NHK Enterprise, NHK
Genres : Drame, Sport
Auteur : Iwasaki Natsumi
Volumes, Type, Durée : 10 épisodes de 25 minutes

Synopsis :

Nous suivons l’histoire de Minami Kawashima qui afin de poursuivre l’œuvre de son amie d’enfance Yuki Miyata, hospitalisée, va devenir manager de l’équipe de Baseball de son lycée. Sur une erreur d’achat elle achète un livre de management mais pour les entreprises. Il s’agit du livre sur le management de Peter Drucker. Contre toute attente elle va appliquer ces méthodes au management de cette équipe de Baseball et va réussir à les emmener jusqu’au tournoi national, au Koshien.

Avis personnel :

Les personnages sont attachants et on les suit avec plaisir. On les voit évoluer, mûrir à travers cette aventure. Le Baseball reste central mais pas uniquement centré sur les joueurs, mais surtout sur les autres membres d’une équipe qui sont tout aussi important. L’autre aspect qui m’a plu est l’ouverture offerte au monde du management et de l’oeuvre de Peter Drucker. On regarde les 10 épisodes avec plaisir, sans longueurs. Des sourires et des larmes au programme.

Moshidora, le film :

Alors je ne l’ai pas vu, ayant découvert son trailer en cherchant des médias pour illustrer cet article. Des extraits il semble suivre assez bien la série mais je ne puis vous en donner la certitude. Je verrais bien si j’ai l’occasion de le voir un jour. :)

Peter Drucker et le Management :

Une fois n’est pas coutume j’élargis le sujet au delà de l’animé. Peter Drucker est né le 19 novembre 1909 à Vienne en Autriche et est mort le 11 novembre 2005 à Claremont en Californie (USA). Il écrira plus de 35 livres durant sa vie, sur le management et le monde de l’entreprise. Son premier ouvrage à faire date fût « The Concept of Corporation « (1945). Parmi les autres ouvrages à avoir marqué les esprits nous pouvons citer « The Effective Executive » (1966). Ces ouvrages restent des références de nos jours avec des concepts forts comme l’importance des managers dans la réussite de l’entreprise avec cinq points principaux : fixer des objectifs, organiser le travail, motiver et communiquer, mesurer la performance, former les salariés. Il a aussi prôner la simplicité au sein des entreprises. Ces dernières tendraient à vouloir fabriquer trop de produits, à trop se diversifier, à trop embaucher, …

Si vous voulez approfondir cet aspect, n’hésitez pas à visiter Wikipedia ou à farfouiller sur Internet. C’est ce que j’ai fait et cela me donne envie de continuer un peu. Bon le fait d’être un « manager » au travail actuellement aide aussi un peu, par ma volonté de m’améliorer sur cet aspect. Mais rien que pour la culture générale c’est un plus intéressant :).

Sources & Liens :

Bonne découverte :-)

[Animé] Les mystérieuses cités d’or 2

Une information que je viens de voir passer, avec un peu de retard. Les mystérieuses cités d’or reviennent. Ce dessin animé qui a bercé mon enfance nous fait le plaisir de revenir sur les écrans. Bon d’accord ce sera sur TF1 mais cela me fait quand même plaisir. Je crois que pas mal de personnes de ma génération ou des générations limitrophes ont été bercées par ce générique si connu et par les aventures de Estaban, Tao et Zia.

Les nouvelles aventures commencent là où la série originale s’arrêtait, à quelques mois près. Nous n’aurons donc pas de choc par rapport à un éventuel vieillissement des nos trois compères et de leurs amis. En revanche la nouvelle histoire ne se déroulera pas en Amérique latine, mais en Chine. Bien sûr nous serons toujours à la recherche d’une nouvelle cité d’or et des secrets du peuple de Mu. Voici d’ailleurs ci-dessous le trailer de cette nouvelle série.

Il semblerait que cette nouvelle fasse quand même un certain buzz sur la toile. Espérons en tout cas que ces nouvelles aventures seront aussi agréables à regarder que les 39 premiers épisodes. J’avoue que j’aimais ces petites leçons de choses, d’histoires qui accompagnaient les épisodes. C’est d’ailleurs le seul dessin animé japonais que mon père acceptait de me laisser regarder justement car il ouvrait à d’autres cultures et à des pans d’histoire des civilisations (Mayas, Olmèques, peuple Mu, Inca, Urubus, Amazones, …). Vivement septembre donc, et n’hésitez pas à partager des informations dessus si vous en avez via les commentaires. En attendant quelques liens aussi bien sur l’ancienne série que sur la nouvelle pour ceux qui veulent approfondir ou si certains voulaient découvrir ;)