Archives par étiquette : Animé

[Anime] Major

J’avais déjà parlé de cet animé dans ma rétrospective sur le Baseball mais je profite qu’elle est terminée pour y revenir. En effet la série prend fin avec la 6ème saison. On quitte avec regret le personnage qui est Goro est avec une fin 😉


[OP] MAJOR 5th season par Bunnyhop

Synopsys : La série suit l’histoire et la carrière de Goro. Dans la première saison il s’agit d’un petit garçon, fils d’un joueur secondaire des ligues majeures au japon et fan de baseball. Suite à la mort accidentelle de son père lors d’un match, la vie de Goro va changer. Il restera néanmoins fan de baseball, souhaitant devenir un joueur professionnel et affronter, vaincre Joe Gibson le lanceur responsable de la mort de son père. Nous allons suivre Goro de son enfance à l’âge adulte à travers sa carrière dans le baseball, passant de la ligue junior japonaise au baseball lycéen, puis aux ligues américaines avec les ligues mineures et majeures. Chaque saison représente une période différente de sa vie et de sa carrière. L’OAV nous représente la vie de Goro face à une blessure, 14 après ses débuts en ligue majeure.

Contenu :
Saison 1 : 2004 / 26 épisodes
Saison 2 : 2005 / 26 épisodes
Saison 3 : 2007 / 26 épisodes
Saison 4 : 2008 / 26 épisodes
Saison 5 : 2009 / 25 épisodes
Saison 6 : 2010 / 25 épisodes
1 film : 2008 / 80 mins
1 OAV : 2010

Autres informations :
Studios : NHK Enterprise, AVEX, Inc.
Genre : Sport, Baseball
Auteur : Mitsuda Takuya

Avis personnel : J’ai beaucoup aimé cet animé et je le recommande chaudement. Il est bien conçu et permet de mieux se rendre compte de l’organisation du Baseball au Japon mais aussi aux USA. On comprends mieux les différentes ligues et comment elles s’articulent. On s’attache énormément au personnage principal et même secondaires. La série se suffit à elle même et l’OAV n’est qu’un « bonus », un rajout dont nous pourrions nous passer. Il permet en revanche d’aider à mieux comprendre ce que devient Goro adulte, ce qui n’est pas mal non plus car quand on apprécie un personnage on a toujours envie de le voir évoluer encore plus loin ;). A voir au moins une fois, voire plus 😉

Lien WikipediaLien Animeka

[Anime] Ninja Scroll

Le film (1993)

Informations :

Titre original : Jûbei Ninpûchô
Studio : Madhouse Production
Genres : Action, Combats, Fantastique
Auteur : Kawajiri Yoshiaki
Type & Durée : 1 film de  90 minutes

Synopsis :

Le film se déroule dans un Japon médiéval fantastique. La peste vient de frapper un village, décimant tous ses habitants. Les autorités décident d’en interdire l’accès, ne soupçonnant pas les terribles évènements qui s’y trament. Un groupe de ninjas est envoyé sur place par un seigneur local pour enquêter. En chemin ils se font exterminer par un être démoniaque surpuissant. Une seule en réchappe : Kagero, et le monstre la fait prisonnière. Jubei, un ninja solitaire, la sauve à un moment critique. Elle le quitte, le remerciant à peine. Jubei croit en avoir fini avec cette histoire, mais on ne se défait pas aussi facilement des démons. Il va être obligé de s’impliquer dans cette sombre affaire par un agent gouvernemental très rusé. Tous deux ainsi que Kagero vont enquêter sur cette affaire. Et d’une rencontre fortuite le passé de Jubei ressortira.

Avis personnel :

Découvert dans ma première grande période « mangas » et animés, je ne m’en suis jamais lassé. L’histoire se laisse regarder avec plaisir même si par moment le fantastique est difficile à comprendre. Il reste néanmoins plus simple que Kamui que j’ai découvert à la même époque et tout aussi agréable dans un style différent. A voir au moins une fois, voire deux 🙂

Lien AnimekaLien Wikipedia

La série (2003)


Informations :

Titre original : Jûbei Ninpûchô – Ryuhougyoku hen
Studios : Madhouse Production, Kitty Films
Genres : Action, Combat, Fantastique
Auteur : Kawajiri Yoshiaki
Volumes, Type & Durée : 13 épisodes de 25 minutes

Synopsis :

À l’époque du Japon féodal, l’ère Edo apporta une paix précaire régit par le sang. Ninja Scroll TV relate les aventure de Kibagami Jubei voyageant dans la campagne japonaise en tant que mercenaire. Jubei, bien malgré lui, se voit confier un mystérieux Joyau, le joyau des dragons, avec la mission de l’apporter à la prêtresse de la lumière…
La série prend place quelques temps après le film et certains personnages y demeurent présent.

Avis personnel :

C’est avec plaisir que j’ai redécouvert le personnage de Jubei et la suite de Ninja Scroll. Il est vrai que le film laissait un gout de pas assez et qu’on souhaitait avoir une suite. La voici et elle est réussie. On laisse défiler les épisodes avec plaisir accompagnant les personnages sur leur chemin, leur destin. A voir au moins une fois, mais ayez vu le film au préalable 🙂

Lien Animeka

[Anime] Black Cat

Informations :
Titre original : Black Cat
Années de production : 2005 – 2006
Studio : Gonzo
Genres : Action, Aventure, Fantastique
Auteur : Yabuki Kentaro
Volumes, type et durée : 24 épisodes de 24 minutes

Synopsis : Black Cat est le surnom de Train Heartnet, réputé pour être le plus dangereux et le plus efficace des assassins de l’organisation Chronos : le number XIII. Lors d’une mission, lui qui avait toujours exécuté tout ses contrats sans plus d’états d’âme, il va se remettre en question. De ce cas de conscience en découlera sa « démission ». Il se reconvertira alors par défaut en chasseur de primes (sweeper) et se retrouvera par le jeu du destin à faire équipe avec Sven Vollfied dont il a croisé plusieurs fois la route (l’animé commence d’ailleurs en suivant ce personnage 😉 ) et Eve, son ancienne cible et maintenant pupille de Sven. Mais Chronos n’est pas une organisation acceptant aussi facilement la démission de ses assassins ou la survie de ses cibles, et ils ne sont pas la seule association de personnes puissantes …

Avis personnel : J’ai bien aimé le début de cet anime. Le rythme est assez vif, et on nous présente les personnages petit à petit. La réalisation et les dessins semblent dater un peu, être un peu trop simple mais cela reste bien fait. J’ai par contre été déçu par la fin, c’était bien trop fouillis à mon goût. Je ne le conseillerais que si vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous la dent. L’anime reste gentillet et les personnages attachants, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai terminé son visionnage 🙂 Il reste quand même agréable à regarder, abstraction faite de la fin.

Fiche AnimekaFiche Wikipedia

Fairy Tail

Equipe Fairy Tail

Synopsis :

Dans le royaume de Fiore, il existe parmi le commun des mortels des hommes et des femmes qui manipulent la magie : ils sont appelés des mages. Pour mieux les contrôler, des guildes, endroits où les mages se réunissent et font des travaux afin de gagner des joyaux (monnaie de Fiore) ont été créées et mises sous la responsabilité du conseil des mages (par l’intermédiaire des maîtres de guildes). Outre la nécessité de contrôle des mages, ce réseau a d’autres utilités. En effet, il permet de fournir un large choix de mages au client, et de nombreuses missions aux mages par le biais de petites annonces. Parmi les nombreuses guildes, une d’entre elles fait particulièrement parler d’elle, que ce soit par les actes réalisés par ses membres, mais aussi et surtout pour les dégâts collatéraux provoqués par ces derniers à chaque mission qu’ils effectuent. Il s’agit de Fairy Tail.

L’histoire commence par Lucy Heartfilia (constellationniste) qui est sans guilde et qui va de part le monde suivant ses rêves. Elle va croiser le chemin de Natsu Dragnir (Dragon Slayer du Feu) et membre de Fairy Tail, qui va l’inviter à le suivre à travers diverses aventures. Elle se retrouvera donc à former une équipe avec se dernier et avec Happy (Chat bleu doté d’ailes), Erza Scarlett (mage Chevalier) et Grey Fullbuster (mage de glace). Nous les suivront alors dans leurs pérégrinations sur Flore et découvrirons leur passé et leur futur au fil des épisodes.

Description :
Titre Original : Fairy Tail
Année(s) de production : 2009/…
Studios : Satelight, A-1 Pictures Inc.
Genres : Aventure, Fantastique & Mythe, Héroic-Fantasy
Auteur : Mashima Hiro
Type & Durée : épisodes de 25 mins (toujours en cours de réalisation) et Manga papier

Groupe Fairy Tail

Avis personnel :

J’ai découvert cette série par hasard, en testant plusieurs  afin d’avoir une nouvelle série à suivre. J’ai accroché dès le premier épisode et j’attends chaque nouvel opus avec impatience.  Je concède que cela commence à faire comme pour One Piece, Naruto ou DB(Z), c’est à dire que les ennemis sont de plus en plus puissants et les combats se succèdent avec des héros qui sont de plus en plus puissants. En revanche on s’attache bien aux héros et on les suit dans leurs aventures avec plaisir. Je conseillerai de le regarder au moins une fois. Pour le moment il y a un cinquantaine d’épisodes et le rythme de parution est de un par semaine pour les fansubs. Un coup de cœur donc dont je voulais parler depuis longtemps et que je conseille grandement 🙂


Opening Fairy Tail 1
envoyé par moketo-bleach. – Rencontrez plus de personnalités du web.

Fiche AnimekaFiche Wikipedia

Animé : Hight School of the Dead

Informations :

Titre original : Gakuen mokushiroku: High School of the Dead
Année de production : 2010
Studio : Madhouse Production
Genres : Action, Combats, Horreur, Science-Fiction, Zombies
Auteurs : Sato Shoji & Satou Daisuke
Volumes :
– Anime : 12 épisodes de 25 minutes
– Manga : 6 Volumes + un chapitre non publié

Synopsis : Le monde est contaminé en mars 2010 par une maladie mortelle d’origine inconnue, qui apparut le même jour dans les principales capitales, transforme les humains en zombies et entraine le déclin de la civilisation. L’histoire commence au Japon où Takashi assiste à la contamination de son lycée. Il décide alors de s’échapper avec son amie d’enfance Reï et Hisashi. C’est alors que cette maladie se répand telle la plus rapide des pestes, transformant leur école, leur ville et le monde en un univers post-apocalyptique peuplé de morts vivants. Ce petit groupe va alors s’associer avec quelques autres survivants afin de tenter de s’échapper de cette horreur, de survivre.

Avis personnel : Un animé digne des meilleurs films sur les zombies même si on y retrouve tout les travers des animés japonais. Sang, violence, sexe … Le côté fantasmé avec les gros seins et les petites culottes est un peu lassant, mais l’histoire est quant à elle assez agréable. même si elle semble cousue de fils blancs, on se prend à suivre les principaux protagonistes avec grand plaisir. Je conseillerais donc de voir au moins une fois la série (je n’ai pas encore eu l’occasion de lire le manga original au format papier). Âmes sensibles s’abstenir car l’univers est bien sanglant et met en exergue la faiblesse des relations humaines face à la survie. N’hésitez donc pas si l’occasion vous est donné de le voir 🙂

Fiche WikipediaFiche Animeka