Archives du mot-clé black

[Documentaires] Soirée Arte sur les Hackers et la Cyberguerre

Le 7 Juin il a été diffusé sur Arte une soirée thématique sur les Hackers et la Cyberguerre. Bien que n’ayant plus de télévision depuis quelques années, même pas via une Box ou mon PC, il m’arrive de me servir des sites de Replay pour certains documentaires intéressant. J’ai donc pu voir les deux principaux docu de la soirée quelques jours plus tard sur leur site de Replay.

Hackers, ni dieu, ni maître

[Link Replay]

J’ai apprécié que dans ce documentaire ils ne fassent pas l’amalgame habituel avec « hacker = méchant pirate ». En effet un hacker est un passionné d’informatique ou d’électronique et non forcément un pirate. L’autre point intéressant a été la distinction claire entre les « black hat » et les « white hat ». Ensuite je trouve qu’ils ont dépeint les différents points de vue avec une certaine objectivité, expliquant que justement les hackers avaient aussi un apport plus qu’important à la société et aux nouvelles technologies. A voir donc, surtout qu’il n’est vraiment pas si long 🙂

La guerre invisible

[Link Replay]

Ici aussi on nous parle de hackers mais plus dans le sens de pirates, mais le point de vu est vraiment orienté sur le présent et l’avenir des guerres électroniques, au sein du cyber-espace. On nous y présente ces nouveaux corps d’armées créés pour répondre, comme à l’époque pour les armes nucléaires, aux menaces et aux besoins de protections. Un peu plus long que le précédent (le double de temps), je l’ai trouvé bien intéressant par rapport a ces nouvelles politiques émergeant de l’omniprésence de l’électronique et de l’informatique dans nos vies quotidiennes. Si vous le pouvez je vous invite vraiment à prendre le temps de le regarder.

[Anime] Black Cat

Informations :
Titre original : Black Cat
Années de production : 2005 – 2006
Studio : Gonzo
Genres : Action, Aventure, Fantastique
Auteur : Yabuki Kentaro
Volumes, type et durée : 24 épisodes de 24 minutes

Synopsis : Black Cat est le surnom de Train Heartnet, réputé pour être le plus dangereux et le plus efficace des assassins de l’organisation Chronos : le number XIII. Lors d’une mission, lui qui avait toujours exécuté tout ses contrats sans plus d’états d’âme, il va se remettre en question. De ce cas de conscience en découlera sa « démission ». Il se reconvertira alors par défaut en chasseur de primes (sweeper) et se retrouvera par le jeu du destin à faire équipe avec Sven Vollfied dont il a croisé plusieurs fois la route (l’animé commence d’ailleurs en suivant ce personnage 😉 ) et Eve, son ancienne cible et maintenant pupille de Sven. Mais Chronos n’est pas une organisation acceptant aussi facilement la démission de ses assassins ou la survie de ses cibles, et ils ne sont pas la seule association de personnes puissantes …

Avis personnel : J’ai bien aimé le début de cet anime. Le rythme est assez vif, et on nous présente les personnages petit à petit. La réalisation et les dessins semblent dater un peu, être un peu trop simple mais cela reste bien fait. J’ai par contre été déçu par la fin, c’était bien trop fouillis à mon goût. Je ne le conseillerais que si vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous la dent. L’anime reste gentillet et les personnages attachants, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai terminé son visionnage 🙂 Il reste quand même agréable à regarder, abstraction faite de la fin.

Fiche AnimekaFiche Wikipedia

Black Lagoon

Black Lagoon Team

Synopsis :

Première saison : Rokuro Okajima, jeune employé d’une grande entreprise, est chargé de voyager sur les mers d’Asie du Sud-Est pour livrer un disque contenant des données secrètes et capitales sur la société pour laquelle il travaille. Malheureusement, son bateau se fait attaquer par une bande de pirates free-lance voulant récupérer son bien et lui-même sera pris en otage sur leur bateau, le Black Lagoon, un vieux torpilleur. Pensant que sa compagnie va tout mettre en œuvre pour le secourir, il ne s’inquiète pas outre mesure. Ce qu’il ignore, c’est que ses supérieurs ont engagé des mercenaires pour le faire taire et détruire toutes les preuves de l’existence du disque… Au terme de ce premier épisode rocambolesque, il décide d’abandonner sa vie au Japon pour rejoindre l’aventure de ces pirates des temps modernes. Nous le suivrons alors dans cette nouvelle vie qu’il a choisi avec Levy, Dutch et Benny.

The second barrage : Nous retrouvons Rock et Levy qui travaillent de plus en plus pour Balalaika. Tout d’abord au Japon où Rock joue les interprètes, puis à travers une chasse aux « enfants » au sein de Roanapura. On entre plus en profondeur dans les personnages et leur passé, dans cet univers pourri.

Roberta’s Blood Trail : Une pseudo troisième saison où nous suivons toujours Rock et Levy à la poursuite de Roberta la bonne de la famille Lovelace partie venger son maitre, déclarant la guerre aux USA.

Description :

Saison 1 :
Titre originale : Black Lagoon
Année de production : 2006
Studio : Madhouse Production
Genres : Action, Aventure
Auteur : Hiroe Rei
Volumes, type & durée : 12 épisodes de 24 mins

Saison 2 :
Titre original : Black Lagoon – The Second Barrage
Année de production : 2006
Volumes, type & durée : 12 épisodes de 24 mins

Saison 3 :
Titre original : Black Lagoon Roberta’s Blood Trail
Années de production : 2010 – 2011
Volumes, type & durée : 5 OAV de 30 mins

Avis personnel :

On se croirait propulsé dans les univers de GTA, dans une ville hypothétique ou seul le crime règne en maitre. Un gros coup de cœur pour la réalisation et les graphismes, mais aussi pour le rythme des intrigues. Il est vrai que la deuxième saison est plus une suite à la première et que certains épisodes nous laisse dubitatifs, mais on s’attache bien à notre équipes et aux principaux personnages. On aimerait parfois que cela dure plus longtemps car mine de rien l’intrigue nous entraine. Je conseillerai de le voir au moins une fois. une très bonne surprise pour ma part 🙂


Opening Black Lagoon
envoyé par Dark-Phoenix. – Regardez des web séries et des films.

Fiches AnimekaFiche Wikipedia

Cinéma & avis personnels

Afin de varier les thèmes et de ne pas décourager les non informaticiens, je me suis dis qu’il fallait que je parle un peu plus de tout, ainsi que je le prévoyais initialement. Alors dans les rubriques diverses voici celles sur le cinéma, les films et ce que j’en ai pensé. Bon dans un premier temps je vais me limiter à ceux que j’aime bien 😉

August Rush

Synopsis : August a grandit dans un orphelinat, mais en étant au sein de son monde ce qui fait qu’il fut souvent ennuyé. Il a toujours entendu la musique du monde et il va s’ouvrir à la musique à travers un voyage à la poursuite de cette dernière. Persuadé que ses parents n’ont jamais voulu l’abandonner, il se laisse guider par la musique, persuadé qu’elle le guidera vers eux ou l’inverse.

Avis personnel : Un vrai coup de cœur pour ce film et ses musiques. Pour ce personnage plus qu’attachant. Si vous avez l’occasion de le voir n’hésitez pas. Il ne casse pas trois pattes à un canard comme dirait certain mais perso j’ai adoré et l’ai d’ailleurs vu plusieurs fois. L’ayant fait découvrir à ma mère elle a trouvé que l’histoire se rapprochait un peu de celle de Georges Gerschwin, du moins dans la façon d’utiliser des objets et des sons du quotidien pour créer des symphonies.

Fiche AllocineFiche Wikipedia

Definitely Maybe  / Un jour, peut-être

Synopsis : Will Hayes est un jeune père New Yorkais d’une trentaine d’année. L’histoire comme sur lui qui nous explique ce qu’est une journée parfaite, une journée où il retrouve sa fille Maya qui a onze ans. Cependant ce jour là Maya à eu un cours particulier à l’école et elle va en arriver à demander à son père comment elle est née, comment ses parents se sont connus à l’époque. Will va alors lui raconter l’histoire d’un jeune homme et de ses trois amours. A elle de deviner qui est sa mère dans cette histoire 🙂

Avis personnel : Une histoire d’amour, ou plutôt des histoires d’amour comme nous pouvons tous en vivre de nos jours. Une histoire de vie sous la forme d’un conte. Personnellement, mais non je ne suis pas fleur bleu, j’ai trouvé ce film assez mignon, gentillet. C’est aussi ce film qui m’a donné envie de lire Jane Eyre de Charlotte Brontë suite aux nombreuses références à cette œuvre dans l’une des histoires.Comme quoi certain chemins peuvent être étranges pour accéder à la culture 😀 Regardez le si vous en avez l’occasion, c’est un divertissement sympa et sans prétention pour une soirée 🙂

Fiche AllocineFiche Wikipedia

(500) Jours ensembles

Synopsis : Tom croit encore au destin, au grand amour, à la destinée cosmique. C’est dans cet état d’esprit qu’il va rencontrer Summer, une collègue de travail. C’est à travers leur histoire, durant les 500 jours où ils vont se côtoyer que nous allons les suivre, au gré de la narration de Tom. Un conte moderne sur les histoires de nos jours, sur les aspiration de nous tous, sur une histoire de vie tout court de son début à sa fin.

Avis personnel : Une histoire d’amour bien classique en apparence mais une façon de la racontée qui est bien sympathique. En effet l’esprit de Tom nous emmène un coup en avant, un coup en arrière et sa narration nous perds par moment comme on peut-être perdu dans une histoire 🙂 Je me suis perdu dans ce film avec plaisir et j’ai aimé sa façon d’être réalisé, de se dérouler. Une très bon moment donc 🙂

Fiche AllocineFiche Wikipedia

Black Snake Moan

Synopsis : Lazarus est ce qu’on pourrait appelé un vieil agriculteur américain, un vieil homme noir ancien joueur émérite de blues. Travaillant dans sa ferme, fatigué par la vie, abandonné par sa femme, il cultive sa terre par routine, vendant lui même sa production, mais il ne semble pas aigrit pour autant. Rae est une jeune fille perdue, abimée par la vie, torturée, qui va de destruction en destruction. Un matin Lazarus la découvrira couverte d’ecchymoses, inconsciente près de chez lui. Il décidera de lui venir en aide, vieil homme blessé de la vie au secours d’une jeune fille détruite de façon précoce. L’histoire de deux paumés que rien ne rapproche.

Avis personnel : Je dirais que la bande son avec du Blues qui prend bien aux tripes vaut à elle seule le détour. Les acteurs (Samuel L Jackson et Christina Ricci) quant à eux donnent la dimension au film. Je suis tombé dessus par hasard et j’ai adoré. Ne vous arrêtez pas au Synopsis car j’ai surement mal retranscrit l’histoire et regardez le. J’ai passé un très bon moment et je suis toujours marqué par le blues de Lazarus ou par Rae 😉

Fiche AllocineFiche Wikipedia

La Forêt d’Emeraude

Synopsis : Un ingénieur travaillant sur la construction d’un immense barrage au cœur de la forêt amazonienne va voir son fils disparaitre, avalé par le géant vert et ses habitants. Il n’aura de cesse de parcourir cet enfer vert à la recherche des Invisibles, la tribu indienne qui l’a enlevé. Dis ans plus tard il le rencontrera …

Avis personnel : Bon d’accord ce film date de 1985, mais i m’avait parqué plus petit. Un des premiers film à attirer l’attention du grand public sur la forêt amazonienne et sur sa déforestation, sur le sort des tribus qui y vivent et qui sont souvent détruites au contact de notre soit disant société « civilisée ». Un classique qu’il faut avoir vu au moins une fois donc n’hésitez pas et foncez 🙂

Fiche AllocineFiche Wikipedia

Et voici pour cette première session. bon vu la quantité de films que je consomme, ou que j’ai consommé, je devrais pouvoir parler de quelques autres films prochainement 😉 En attendant bons films si vous en regardez de votre côté 😉