Archives du mot-clé koshien

[Animé] Mashidora : De l’application du Management à une équipe de Baseball

Informations :

Titre original : Moshidora
Année de production : 2011
Studios : Production I.G, NHK Enterprise, NHK
Genres : Drame, Sport
Auteur : Iwasaki Natsumi
Volumes, Type, Durée : 10 épisodes de 25 minutes

Synopsis :

Nous suivons l’histoire de Minami Kawashima qui afin de poursuivre l’œuvre de son amie d’enfance Yuki Miyata, hospitalisée, va devenir manager de l’équipe de Baseball de son lycée. Sur une erreur d’achat elle achète un livre de management mais pour les entreprises. Il s’agit du livre sur le management de Peter Drucker. Contre toute attente elle va appliquer ces méthodes au management de cette équipe de Baseball et va réussir à les emmener jusqu’au tournoi national, au Koshien.

Avis personnel :

Les personnages sont attachants et on les suit avec plaisir. On les voit évoluer, mûrir à travers cette aventure. Le Baseball reste central mais pas uniquement centré sur les joueurs, mais surtout sur les autres membres d’une équipe qui sont tout aussi important. L’autre aspect qui m’a plu est l’ouverture offerte au monde du management et de l’oeuvre de Peter Drucker. On regarde les 10 épisodes avec plaisir, sans longueurs. Des sourires et des larmes au programme.

Moshidora, le film :

Alors je ne l’ai pas vu, ayant découvert son trailer en cherchant des médias pour illustrer cet article. Des extraits il semble suivre assez bien la série mais je ne puis vous en donner la certitude. Je verrais bien si j’ai l’occasion de le voir un jour. 🙂

Peter Drucker et le Management :

Une fois n’est pas coutume j’élargis le sujet au delà de l’animé. Peter Drucker est né le 19 novembre 1909 à Vienne en Autriche et est mort le 11 novembre 2005 à Claremont en Californie (USA). Il écrira plus de 35 livres durant sa vie, sur le management et le monde de l’entreprise. Son premier ouvrage à faire date fût « The Concept of Corporation « (1945). Parmi les autres ouvrages à avoir marqué les esprits nous pouvons citer « The Effective Executive » (1966). Ces ouvrages restent des références de nos jours avec des concepts forts comme l’importance des managers dans la réussite de l’entreprise avec cinq points principaux : fixer des objectifs, organiser le travail, motiver et communiquer, mesurer la performance, former les salariés. Il a aussi prôner la simplicité au sein des entreprises. Ces dernières tendraient à vouloir fabriquer trop de produits, à trop se diversifier, à trop embaucher, …

Si vous voulez approfondir cet aspect, n’hésitez pas à visiter Wikipedia ou à farfouiller sur Internet. C’est ce que j’ai fait et cela me donne envie de continuer un peu. Bon le fait d’être un « manager » au travail actuellement aide aussi un peu, par ma volonté de m’améliorer sur cet aspect. Mais rien que pour la culture générale c’est un plus intéressant :).

Sources & Liens :

Bonne découverte 🙂

Le Baseball dans la japanimation

Suite à mon article sur le Baseball dans le cinéma, en voici un complémentaire présentant pas mal de séries japonaises relatives au baseball. Le premier animé sur ce sujet dont je me souvienne est « Théo ou la batte de la victoire » (Titre original : Touch). J’ai depuis pu regarder l’ensemble de ses épisodes, et élargir ma culture sur ces séries. Voici un bref résumé de celles que j’ai pu voir, et des autres qui existent et que je regarderai bien à l’occasion.

 

Touch : Théo ou la batte de la victoire

Synopsys : Nous suivons l’histoire de Théo (Tetsuya) et Kim (Kazuya) et leur leur amie Déby (Minami), deux frères jumeaux tout les deux amoureux de leur amie d’enfance. C’est donc l’histoire d’un triangle amoureux avec un frère à qui tout semble sourire (Kim) et dont tout le monde fait l’éloge et un autre plus mitigé (Théo). Ce triangle amoureux deviendra bien vite plus important avec les nombreux personnages rencontrés. Nous suivront donc leur histoire à travers plusieurs saisons de baseball où ils essayent de se faire qualifier pour le Koshien.

Contenu :

Série de 101 épisodes, 3 films résumant la série, et deux films complémentaires qui se placent à la suite de la série (Fiches sur Animeka).

Avis personnel : La série qui a du servir d’élément déclencheur à mon goût pour le baseball, couplée au fait que mes parents pouvaient m’expliquer ce sport et ses règles (enfin un de mes deux parents 😉 ). Très simpliste dans son histoire, elle n’explique pas forcément toutes les règles mais se laisse regarder gentiment.

 

Cross Game

Synopsys : Les familles Kitamura et Tsukishima sont très proches l’une de l’autre mais leurs enfants Kou et Wakaba le sont encore plus. Ils sont nés le même jour dans le même hôpital. Aoba, qui est d’un an plus jeune que sa sœur Wakaba, n’aime pas la façon dont Kou et Wakaba sont proches et elle en est venue à jalouser Kou. Malheureusement un été Wakaba disparaitra, laissant un vide important derrière elle. Les familles resteront proches mais les sentiments seront pendant longtemps inchangés, jusqu’au jour ou Kou et d’anciens amis d’enfance de Wakaba décideront de réaliser l’ancien rêve de leur amie, atteindre les finales du Koshien.

Contenu : Série de 50 épisodes

Avis personnel : La nouvelle vague, cette série venant juste d’être réalisée, avec des graphismes proches de Touch pour les personnages. Bien sympathique et qui permet de mieux comprendre le fonctionnement des championnats lycéens de baseball au Japon avec l’importance du Koshien, stade où se déroule les finales. J’ai beaucoup aimé, trouvant cette série rafraichissante. On reste dans le domaine de la romance, comme pour Touch, mais avec un développement plus avancé sur le jeu que sur ces histoires, et plus axée sur le souvenir. A voir donc 🙂

Lien Cross Game

 

H2

Synopsys : Hiro, jeune lanceur de génie, se voit contraint d’arrêter le baseball suite à une blessure au coude. Or dans sa vie, à part les filles et le baseball, il n’y a rien. Pour ne pas se laisser hanter par le fantôme du baseball, il choisit de s’inscrire dans un lycée où il n’y a pas de club de baseball. Son receveur et ami d’enfance Noda le suit (ce dernier est blessé au dos). Ils s’inscrivent dans un nouveau club : Noda choisit la natation et Hiro le football, censé lui attirer plus de succès auprès des filles. Parallèlement Hideo, le troisième larron de la bande, batteur génial, s’inscrit dans un lycée qui possède un excellent club de baseball, où le suit Hikari, ami d’enfance d’Hiro et petite amie attitrée d’Hideo. Tous les deux regrettent beaucoup qu’Hiro ait arrêté le baseball. C’est alors qu’entre en scène Haruka, jolie jeune fille manager du fan club de baseball du lycée d’Hiro. Au cours d’un match amical de baseball entre le club de football et le fan club de baseball, Hiro, excédé par le comportement irrespectueux des footballeurs, quitte le club et aide le club de baseball à être moins ridicule ; son ami Noda qui passait par-là se joint à lui. Leur amour, passion du baseball va t-elle les aider à reprendre ?

Contenu : Série en 41 épisodes pour l’animé. Un SOAP (Série japonaise style sitcom) a aussi été réalisé.

Avis personnel : On retrouve les graphismes de Touch (et donc de Cross Game) pour les personnages mais ici nous sommes plus orienté sur l’histoire romantique plutôt que sur le baseball. Cela reste néanmoins plaisant à regarder.

Lien Animeka

 

One Outs

Synopsys : One Outs est le nom d’un jeu de baseball où s’affrontent batteurs et lanceurs dans un duel effréné. Le lanceur se doit de mettre « Out » le batteur par 3 strike. C’est en se rendant sur l’île d’Okinawa, pour un camp d’entraînement, que Hiromichi Kojima, joueur professionnel de l’équipe des Lycaons, rencontrera le lanceur Toa Tokuchi : Roi du One Outs. S’en suivra alors un pari, mettant en jeu l’avenir de ces deux protagonistes …

Contenu : Série en 25 épisodes

Avis personnel : Ici c’est vraiment le côté stratégique du baseball qui est mis en avant. Nous suivons l’histoire de Toa, stratège et psychologue de génie qui se joue des lanceurs en face de lui. On nous présente donc les règles du baseball avec le mode de fonctionnement d’une équipe (rôle du manager, des entraîneurs, …) et l’obligation d’avoir des stratégies pour battre les équipes adverses. Bien plaisant à regarder, je le conseille vivement. On sort vraiment du style des séries précédentes.

Lien Animeka

 

Major

Synopsys : La série suit l’histoire et la carrière de Goro. Dans la première saison il s’agit d’un petit garçon, fils d’un joueur secondaire des ligues majeures au japon et fan de baseball. Suite à la mort accidentelle de son père lors d’un match, la vie de Goro va changer. Il restera néanmoins fan de baseball, souhaitant devenir un joueur professionnel et affronter, vaincre Joe Gibson le lanceur responsable de la mort de son père. Nous allons suivre Goro de son enfance à l’âge adulte à travers sa carrière dans le baseball, passant de la ligue junior japonaise au baseball lycéen, puis aux ligues américaines avec les ligues mineures et majeures.

Contenu : 4 saisons de 26 épisodes, 2 saisons de 25 épisodes et un film.

Avis personnel : Une série prenante, que l’on regarde d’un bout à l’autre en s’attachant aux personnages. Les saisons aux USA sont intéressantes pour comprendre le fonctionnement des ligues mineures et majeures, et la manière dont les joueurs y évoluent. A voir au moins une fois, et pourquoi pas deux.

Lien Animeka

 

Voici pour cet article et pour les animés proches du baseball que j’ai pu voir jusqu’à présent. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à me laisser le nom ou un lien en commentaires, je suis preneur. J’ai pu voir pas mal d’animés relatifs au sport comme Eyeshield 21 ou Dear Boys mais je reste fidèle à mon premier coup de cœur, le baseball. Pour défendre la réalisation ou le graphisme de certains animés, je dirais que leur point fort est de ne pas s’arrêter à une histoire mais aussi de nous présenter les sports dont ils parlent. En effet de nombreux épisodes permettent de comprendre les règles, les stratégies à travers des explications ou des apartés.