Archives du mot-clé libres

Florilège d’images et de photos libres ou gratuites

Pour continuer dans la lignée de précédents articles, et pour compléter mes diffusions d’informations sur le libre et ce que nous pouvons utiliser comme ressources en ligne pour illustrer nos articles, nos documents, réaliser divers travaux graphiques ou autres … Donc cette fois-ci quelques liens pour des photographies, images libres de droits ou sous des licences assez souples (comme d’habitude n’oubliez pas de les lire avant de faire quelque chose 😉 ).

J’avais déjà cité certains de ces liens lors d’un précédent article sur la fonction PHP exif_read_data suite au cours NFE114 du CNAM. Si vous connaissez d’autres liens, n’hésitez pas à partager encore plus ces informations. La liberté vient aussi de la diffusion de l’information 🙂

PS : ne voyez surtout pas dans mes articles une volonté de ne pas rémunérer les artistes pour leur travail, bien au contraire. Je suis pour la juste rétribution du travail de chacun qu’il soit musicien, photographe, ou dans tout autre travail créatif. Je suis pour le bon respect des copyright, droits d’auteur et licences 🙂 Mais je suis aussi pour la bonne diffusion de l’information à propos du libre et de ses ressources (ou du gratuits par moments) 😉

[Vrac] Liens et questions

+ Depuis quelques temps Google modifie à fond son interface. Qu’on soit d’accord ou pas nous sommes obligés d’accepter. Je vous avouerais qu’ayant été fan de 1984, Farenheit 451 et autres romans d’anticipation, je suis assez mécontent. En effet je n’ai plus l’impression d’avoir le choix, d’être libre, de pouvoir penser par moi même et que cela ne soit pas forcément public. Par exemple le réseau Google+ qui a fait disparaitre certaines fonctionnalités sur des applications Google pour nous forcer à l’utiliser. Et qui par défaut refusait l’usage de pseudonymes, l’anonymat ou tout simplement la vie privée. Non je n’ai rien à cacher (pour reprendre le plus bel argument des fans des applications plus que propriétaires et fermées), c’est juste que je ne souhaite pas tout divulguer, je souhaite conserver mon jardin secret, choisir ce que je dévoile de ma vie privée et à qui. Je vous recommande d’ailleurs de lire cet article sur Framablog « L’ordinateur personnel est mort pour laisser place à des prisons dorées ? ». Je trouve la description qui y est faite assez édifiante sur l’acceptation que nous avons aujourd’hui de « prisons dorées » alors que par le passé nous hurlions sur les restrictions de Microsoft. En comparaison ils passent pour des anges 😉

De ces modifications proviens surtout celle de Google Reader. Bon outre le changement de design qui fait que les lignes sont plus grosses, qu’on voit moins d’informations, nous ne pouvons plus partager de flux que vers Google+. Personnellement je ne souhaite pas uniquement partager vers ce réseaux, je réfléchis même à limiter au maximum son intrusion dans ma vie. Mais j’aimais bien la possibilité de pouvoir partager simplement un article intéressant et d’avoir un flux pour le suivre. D’ailleurs ce flux était en lien sur ce blog (en bas à droite). Alors j’ai regardé ce qui se proposait rapidement et notamment grâce à cet article de Acessoweb sur 8 alternatives. Pour le moment je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied. En effet ayant plusieurs ordinateurs sous Linux ou Windows (que ce soit côté personnel ou professionnel), je préfèrerais un système en ligne. Google Reader était simple et pratique et j’ai conscience de ne pouvoir retrouver la même chose. J’avais pensé aussi à utiliser Diigo, ayant déjà un compte professionnel dessus, ou bien un autre logiciel de ce type (delicious, …) mais je ne suis pas sûr. Il me faudrait soir gérer deux comptes Diigo pour ne pas mélanger les deux aspects soit utiliser un deuxième. Et pour le moment la vidéo de présentation de delicious ne m’inspire pas. Donc si vous avez des conseils, des suggestions je suis preneur 🙂

+ Pour ceux qui seraient intéressés j’ai vu passer un article sur LinuxFR à propos du projet Beedbox. En effet ils recherchent des dons et participants. Leur but serait de proposer une solution à bas prix et à basse consommation pour avoir son propre petit serveur à la maison, qui hébergerait des solutions concurrentes, en remplacement aux produits de Google. N’hésitez pas à lire l’article et à suivre les liens vers les sites officiels. Ci-dessous leur définition pour mieux illustrer :

Beedbox est un projet visant à permettre à tout un chacun d’héberger ses propres services web à domicile et d’apporter enfin une alternative simple aux services de Google, Facebook et consorts afin de reprendre le contrôle de vos données.

Nous concentrons d’abord nos efforts sur la création d’une distribution GNU/Linux puis le projet proposera par la suite, un matériel basse consommation et silencieux pour une solution clé en main.

+ Pour ceux qui auraient encore des illusions voici un autre petit article (il y en a eu pas mal sur ce sujet) sur un journaliste qui a enquêté sur Facebook, Google, Apple et ainsi de suite. Ce n’est qu’une illustration parmis tant d’autres. Jacques Henno (Prédateurs Silicon Valley) : « Facebook a menti au moins sept fois à ses utilisateurs ».

+ Pour ceux qui auraient été dans une grotte ces dernières semaines ou qui n’auraient pas suivi ce type d’actualité, la France s’est mise à l’Open Data avec un portail par notre Gouvernement où on peut trouver énormément d’informations et de statistiques. Ils ont donc rendu accessibles les données publiques de l’état et des collectivités locales. N’hésitez pas à visiter le portail data.gouv.fr ou bien à lire cet article sur LinuxFR.org.

+ Comme chaque année Tom’s Guide nous gratifie de sa sélection de logiciels gratuits (surtout sous Windows mais on trouve assez facilement sous Linux aussi 😉 ). Cela m’est déjà arrivé d’en parler par rapport aux logiciels libres ou aux solutions alternatives. Je vous invite donc à faire un tour sur cette liste de plus de 100 logiciels gratuits classés par thématiques des suites bureautiques aux jeux en passant par la vidéo, l’audio, les utilitaires divers, le multimédia, la photo, le travail, les navigateurs, … C’est ici.

+ Un autre article d’Accessoweb avec une infographie en français sur le principe de protéger sa e-Réputaion. Assez édifiant et instructif tout en restant simple. Même moi je me rends compte que je devrais me chercher dans les moteurs de recherche plus souvent pour mieux maitriser tout cela 🙂

Voici donc pour cette première mouture du Vrac. Je devrais m’y adonner plus souvent. En effet je n’ai pas toujours le temps de faire de gros articles, c’est même plutôt l’inverse. Mes brouillons s’agglutinent et le Blog semble mort. Donc en dehors de l’excuse du CNAM et du travail je ne puis vraiment le justifier. Et parfois un partage plus rapide n’est pas plus mal non plus 😉

Fonction PHP exif_read_data et données EXIF erronées

Il peut arriver quand on crée une galerie photo en PHP, ou quand on essaye d’afficher les informations EXIF cachées dans une image ou photographie que nous rencontrions une erreur suite à des données EXIF erronées. Dans le cadre d’un projet du CNAM pour le module NFE114 où je devais réaliser une Photothèque en PHP (cf. le sujet ici), j’ai du afficher une partie des métadonnées EXIF (cf. page Wikipedia) à l’affichage d’une photographie. Je travaillai avec des photographies libres de droits trouvées sur Internet (cf. liens en fin d’article) et j’ai rencontré ce message d’erreur sur une image :

Warning: exif_read_data(20110205224621_11.jpg): Incorrect APP1 Exif Identifier Code in /home/user/workspace/phototheque/picture.php on line 229

En cherchant sur Internet j’ai pu comprendre que ce message pouvait apparaitre quand les métadonnées sont erronées, bien souvent semblerait-il suite à une modification par un logiciel de traitement d’image 😉 J’ai bien cherché une solution qui permettrait de résoudre ce souci mais les données étant erronées et donc non lisibles. la seule solution trouvée est de précéder la fonction PHP  exif_read_data d’un @ afin de masquer le warning. Vous pouvez le constater sur l’exemple de code ci-dessous qui charge les données EXIF dans un tableau.

    //affichage informations EXIF
    $tableau_exif=array();
    //le @ est pour masquer certains warning lors de la lecture d'informations EXIF erronées
    $tableau_exif=@exif_read_data($chemin_photo, 0, true);

Un problème avec cette méthode c’est que nous masquerons aussi les erreurs. Voici donc ci-dessous, suite à une conversation avec un collègue développeur, une solution plus propre :

    $oldErrorLevel = error_reporting();
    error_reporting($oldErrorLevel & ~E_WARNING);
    $tableau_exif = exif_read_data($chemin_photo, 0, true);
    error_reporting($oldErrorLevel);

Comme vous pouvez le constater nous jouons sur le niveau de finesse au niveau des retours de la fonction en masquant les warnings mais en conservant l’affichage des erreurs éventuelles. Une fois la fonction passée nous pouvons revenir dans le mode précédent. A noter que nous pourrions aussi appliquer cette méthode à toute la page au passage en production si nous le souhaitions mais serait-ce le plus sage ? Bon un autre conseil, prévoyez de nombreux tests sur le tableau récolté afin de vous assurer que les clefs de tableau existent, et de même pour les différents contenus que vous souhaitez afficher 🙂

Et ainsi que indiqué en début de post, voici une série de liens, non exhaustive bien sûr, pour obtenir des images libres de droits ou gratuites pour vos différents travaux ou besoins :

http://openphoto.net/
http://imagebase.davidniblack.com/main.php
http://www.photo-libre.fr/
http://photos-free.net/
http://www.freerangestock.com/
http://www.everystockphoto.com/
http://www.gettyimages.fr/

Bonne visite de ces liens en tout cas si l’astuce PHP ne vous est pas utile 😉

Libre en vrac !…

Je sais que souvent je me contente de partager des flux RSS ou de les marquer à suivre pour plus tard plutôt que de prendre le temps d’en faire un bref résumé ici, ou de publier de temps à autres des liens. Une fois n’est pas coutume je vais parler de « Libre en Fête » dans la région de Lyon et d’une sélection de logiciels de ZDnet.fr qui change un peu. Libre en Fête est un évènement lancé par l’APRIL voici neuf ans. Il a pour but de promouvoir le logiciel libre et sa culture à travers des conférences, des séances de découverte ou d’installation de solutions libres, de discussions, de rencontres. Cet évènement qui prend place sur France entière comporte vraiment de nombreuses animations dont quelques unes sur Lyon. Organisées par l’ALDIL et l’APRIL du 13 au 27 Mars, je vous invite à consulter le calendrier et si une de ces manifestations vous tente, allez y 🙂

Rhône-Alpes

J’avoue que les « Install party » ne m’attirent pas mais les conférences autour du libre pourquoi pas. Enfin chacun ses goûts. D’autres détails étaient disponibles sur le site de l’ALDIL, mais leur serveur semble « down » au moment où j’écris ce post, espérons qu’il serait de nouveau en ligne très bientôt. Donc n’hésitez pas, que vous soyez un convertis ou un néophyte 🙂 Pour une vision du calendrier des interventions dans le Rhône c’est ici.

Je profite de ce post pour parler d’une publication que j’ai vue passer cette semaine. Bien souvent je vois des posts sur 01net pour des listes de logiciels libres et j’en avais d’ailleurs déjà parlé dans un post du 13 Janvier 2010. Quel ne fût pas ma surprise de voire zdnet.fr en proposer une mais surtout avec des titres différents, et pas forcément plus connus.

– VLC : le lecteur multimédia par excellence
– Gnumeric : Le tableur de la suite bureautique Gnome Office
– Abiword : le traitement de test issue de Gnome et maintenant multi-plateforme
– Audacity : Pour l’édition et l’enregistrement audio
– Inscape : Logiciel de dessins vectoriels
– X-Chat 2 : Client IRC pour tchater
– FreeMind : Logiciel de Mind Mapping, de réalisation de cartes heuristiques
– TurboCash : Logiciel de gestion financière pour le particuliers, TPE, voire PME
– Amaya Web Browser : Un navigateur Web assez ancien hébergé directement par le W3C
– ClamWin : Un antivirus libre basé sur ClamAV. Un détail, pas d’analyse en temps réelle.

Pour des liens sur ces logiciels je vous invites à consulter l’article publié dont le lien est ci-dessous. Par la même occasion je vous rajoute un lien sur les logiciels soit-disant indispensables pour Windows. Bonne visite et bonne découverte si un logiciel vous intéressait.

10 applications libres pour Windows qui valent le détour

Kit de survie : 10 logiciels gratuits indispensables pour Windows

Pour ce deuxième lien j’avoue que j’ai déjà cité la plupart d’entre eux dans un article précédent, mais au cas où vous n’aurez pas eu la curiosité à l’époque, je vous redonne cette opportunité 🙂

Osez les logiciels libres !!!

Voici quelques temps je discutais avec mon cousin, et je me suis aperçus que beaucoup d’entre vous ne connaissaient pas les logiciels libres. Comme pour lui j’avais rédigé un petit laïus, je me suis dis que je pourrai vous en faire profiter. L’univers du libre est très vaste et cela peut aller du plus compliqué au plus simple. En effet cela couvre des systèmes d’exploitations (distributions Linux comme Ubuntu, Mandriva, RedHat, Suse, …). Il existe des sites et des associations pour promouvoir tout cela comme Framasoft qui recense 1500 logiciels libres et compatibles multi-systèmes (Windows, MAC, Linux) . Il existe aussi des sites pour promouvoir les distributions libres comme Distrowatch. Cela reste une très bonne source d’information sur les nouveautés dans les distributions Linux avec plus d’une centaine systèmes d’exploitations proposés.

Au delà de Framasoft, d’autres sites proposent régulièrement des comparatifs ou des listes de logiciels libres et gratuits aussi bien pour Linux que pour Windows. En général les Linuxiens connaissent déjà cet univers et donc beaucoup d’articles concernent les différentes versions de Windows 🙂 Voici par exemple un article sur un site assez connu où les alternatives aux logiciels de gravure payants sont exposées :

http://www.clubic.com/article-79507-1-logiciels-gravure-gratuits-mac-pc.html

En effet sur cinq pages on nous cite les différentes alternatives avec des points forts/faibles et autres informations pour pouvoir en choisir une. Un autre assez connu pour ce qui est de l’informatique donne chaque année toute une séries de pages sur les meilleurs logiciels libres et gratuits :

http://www.infos-du-net.com/actualite/dossiers/59-logiciels-gratuits.html

On y trouve une liste vraiment complète qui va de la suite bureautique comme Open Office pour remplacer MS Office, à des logiciels de retouche photo (The Gimp, Paint.Net,  …) et bien d’autres en traitement vidéo, audio, et ainsi de suite 🙂

Une autre initiative à citer pour promouvoir tout cet univers, issue de Framasoft, c’est le Framapack. A travers cette interface vous pourrez choisir des logiciels et lancer leur installation. Pour illustrer au mieux mes propos voici une liste non-exhaustive des logiciels proposés dans ce Framapack avec une légère description :

  • OpenOffice : suite bureautique complète, compatible avec MS Office
  • PDFCreator : créer ses propres PDF
  • FreeMind : mettre en forme ses idées ou ses remarques à l’aide de graphiques, de schémas
  • GnuCash : gérer ses compte
  • Sunbird : calendrier
  • Putty : se connecter en Telnet ou SSH où on veut
  • Komo Edit : Un IDE pour de nombreux langages
  • Notepadd++ : un éditeur de texte avancé
  • Tux Paint : pour que les petits apprenent à dessiner
  • TuxMath : s’exercer au calcul mental en jouant
  • Tux Typing : apprendre à maîtriser son clavier et à taper plus vite 😉
  • The Gimp : retouche et traitement d’images, de photos
  • Inkscape : dessin vectoriel
  • Blender : dessin, modélisation et animation 3D
  • Dia : réalisation de diagrammes
  • Sweet Home 3D : réalisation de plans de maison en 3D
  • Thunderbird : client de messagerie
  • Pidgin : unc lient pour de nombreuses messageries instantanées (msn, jabber, gtalk, icq, aim, …)
  • FileZilla : client FTP
  • Freeciv : la version gratuite et open source de l’éponyme Civilization
  • Frets On Fire : devenir un pro de la guitare
  • VLC : un lecteur multimédia complet
  • Audacity : enregistrer et convertir les fichiers audio
  • Songbird : classer et visualiser vos musiques et vidéos
  • CDex : convertir vos CD audios
  • Avidemux : convertir vos films
  • 7-zip : un archiveur complet
  • …etc…

Bien sûr je n’ai pas cité tout les logiciels du Framapack afin de vous inciter à au moins visiter leur interface. De même je pourrais vous concocter une liste bien plus longue avec des dizaines, voire des centaines mais est ce que cela serait vraiment utile ? Je préfère donc vous avoir fait cette courte présentation et j’espère que cela a attisé votre curiosité. N’hésitez pas à chercher suivant vos besoins, ou à farfouiller. Personnellement j’ai pu remplacer la majorité de mes logiciels propriétaires grâce au monde du libre qui est de plus en plus actif. Il est possible de trouver d’autres listes de suggestions que ce soit pour la sécurité, ou d’autres utilisations :

http://www.tunibox.com/utilitaires/liste-complete-des-meilleurs-220-logiciels-libres-et-gratuits-classes-par-categorie.html

http://oss.jbkempf.com/list.php

Vous pourrez trouver d’autres listes ou suggestions au gré de la toile. A savoir que beaucoup de sites prônant le libre ou diffusant ce type de logiciel comprendra toujours une parti vous invitant à faire des dons. En effet réaliser et maintenir des logiciels est un travail qui prend pas mal de temps, et même si il est souvent réalisé par des passionnés, un soutien financier permet d’aider. Et oui les hébergements coutent de l’argent, tout comme le temps et certains moyens techniques nécessaires. Donc si vous aimez un logiciel libre et que vous le souhaitez bien, n’hésitez pas à faire un don. Même de nombreux petits dons peuvent finalement être bénéfique (si 100 personnes donnent toutes 1 € cela fait déjà 100 € pour encourager quelqu’un à continuer et pour l’aider 🙂 ). C’est un système de fonctionnement qui n’est pas si mal, chacun pouvant participer ou non et ce à la mesure de son envie 🙂

Ce système s’étend maintenant à des éditeurs de logiciels qui distribuent une première version gratuite de leur solution afin de se faire connaitre, et proposent parallèlement des solutions plus complètes ou une offre de services quille est payante. Nous pouvons citer deux noms dans l’univers des antivirus avec AVG et sa version free, et Avast avec sa version familiale. Nous pouvons aussi citer l’éditeur VMware dont la renommée n’est plus à faire dans le milieu de la virtualisation, qui nous propose son « player » et sa version « server » par exemple pour virtualiser autant de machine qu’on le souhaite.

Pour conclure, je dirais que parallèlement il existe de nombreuses associations pour défendre les logiciels libres et le monde du libre comme l’April dont j’avais déjà parlé l’année passée, lors de la première version d’Hadopi. Espérons que tout cet univers aura encore plus que de beaux jours devant lui, et ce malgré la légère incompréhension de nos chers dirigeants. Tiens pour la nouvelle année je leur souhaite d’avoir moins d’oeillères 🙂 J’espère que cet article vous aura été utile ou qu’il vous aura intéressé. Bonne découverte à tous 🙂