Archives mensuelles : January 2009

Chantons l’informatique

Nous nous rappelons tous de la chanson “Ingénieur informaticien” :

Oui je sais qu’elle date un petit peu maintenant et qu’on pourrait en citer d’autres comme la chanson du geek entre autres. Mais c’était pour en venir à un auteur/compositeur/interprète (rien que cela) que je viens de découvrir sur un post d’Accessoweb suite à quelques soucis de serveur. Je vous invite donc à découvrir Jerome (jcfrog) dans ses oeuvres :


Dans le port 80 from jcfrog on Vimeo.

Sur les deux publiées sur Accessoweb c’est celle que j’ai préféré, mais n’hésitez pas à consulter le profil vimeo de jcfrog pour en écouter d’autres. Vous pouvez aussi visiter son blog si vous voulez en connaitre plus sur son univers. Bonne écoute à tous 🙂

Pause Musicale

On a tous nos périodes où la musique change suivant les humeurs. J’avoue que je n’échappe pas à cette règle, mais pour une fois je voulais parler d’un coup de cœur et d’une perte d’esprit. Commençons par le deuxième, depuis quelque temps déjà j’essaye de faire un peu de code à la maison et la musique sur laquelle cela semble le mieux fonctionner est celle du groupe Groove Coverage. Bon pas de commentaires la dessus, sachant que c’est à cause de leur morceau “Poison” que je me suis laissé prendre donc pas de raison que je n’écorche pas aussi un peu vos oreilles :

Je ne m’étendrais pas plus sur ce groupe, car vous pourrez trouver tout ce que vous voulez sur Deezer comme un Best of ou l’ensemble de leurs albums 🙂 Je vais donc passer à mon coup de cœur de la semaine, un vrai cela là, sans aucune honte. Et oui cette semaine j’ai découvert The Puppini Sisters. Oui je sais qu’on a l’impression de revenir un peu dans le passé, mais c’est justement ce qui m’a plu. Cela m’a donné une bonne dose d’énergie, presque l’envie de danser ce qui n’est pas rien. De plus le fait de mélanger des reprises du passé et de morceaux plus contemporains sur ce style jazzy a contribué à ce que j’apprécie beaucoup leurs albums. Vous trouverez ci-dessous 2/3 morceaux pour découvrir ensuite je sais que vous savez où en écouter plus. 😉

Voilà c’est déjà une bonne découverte. Personnellement, je compte bien acheter un ou deux de leurs albums à l’occasion pour le plaisir de les écouter sur la chaine et non plus sur le PC :p Voici donc pour cette pause musicale. Sur ce je vais essayer de travailler un petit peu et je vous quitte avec ce dernier morceau découvert par hasard sur la radio pop de Deezer “Le Sapin” de Charlie.

Bonne fin de samedi 🙂

L’April – L’association pour la promotion et la défense du logiciel libre

Bon, je ne vais pas faire une description détaillée de l’April car c’est une association plus que connue dans l’informatique et notamment lorsqu’on parle du logiciel libre, de sa promotion et de sa défense. Si j’en parle aujourd’hui c’est pour vous inviter à y cotiser. En effet comme toute association ils ont besoin de fond, mais au-delà ils ont besoin d’adhérents. Et oui pour discuter avec notre “cher” gouvernement, si on veut être pris au sérieux, il faut être une association ou une organisation avec un certain poids. Leur objectif actuel est d’atteindre les 5000 adhérents ainsi qu’expliquer sur leur site. Je vous invite donc à suivre mon exemple en adhérent au moins en soutien afin que nous puissions continuer longtemps à utiliser des logiciels libres et à avoir une pluralité de choix à ce niveau là.  Au-delà c’est aussi un moyen de faire contrepoids aux gros lobbies (si si c’est possible 😉 ).

De plus si vous faites partie d’une association, je vous invite au moins à répondre à l’enquête réalisée actuellement sur l’utilisation de l’informatique au sein des associations et sur la connaissance des logiciels libres par ces dernières. Cette enquête est d’ailleurs réalisée en partenariat avec la Conférence Permanente des Coordinations Associatives ( http://cpca.asso.fr/ ). Donc le Questionnaire c’est ici (lien supprimé) ;).

Liens externes :

Fiche de l’association April sur Wikipedia

Site officiel de l’April

Histoire d’Internet – History of the Internet

Une vidéo d’animation trouvée sur Fubiz et réalisée par l’artiste Picol sur l’histoire d’Internet depuis le réseau ARPANET à aujourd’hui.


History of the Internet from PICOL on Vimeo.

On devait déjà à cet artiste une animation sur l’histoire des jeux vidéo (History of Videogames). En tout cas c’est assez intéressant et assez court donc bon visionnage 🙂

Constance : Je suis une princesse Bordel !

Je suis une princesse Bordel !Bon je sais que je devais poster plus souvent et que je me laisse facilement distraire par d’autres projets ou par de longs moments de glandouille mais là je souhaitais parler du spectacle que j’ai vu au théâtre “le nombril du monde” ce soir. Alors, ne me demandez pas comment j’ai su qu’il y avait ce spectacle, c’est tout simple, c’est la même amie qui m’avait fait découvrir “Juliet & moi” qui m’en a parlé. J’y suis allé en m’attendant un peu à un spectacle comportant beaucoup de clichés sur la façon dont une fille/femme voit les hommes et la vie et finalement non, enfin pas tout à fait. Voici sur scène une jeune femme qui nous apporte ses réflexions sur sa vie, les gens/cons qu’elle a côtoyé, ses attentes et tutti quanti d’une façon drôle mais parfois assez crue. En tout cas, j’ai bien rigolé et à entendre les réactions de la salle je n’étais pas le seul. Voici ci-dessous le synopsis afin de vous faire une idée plus précise :

Prenez une jeune fille au physique de jeune première. Élevez-la dans du coton et des plumes dans un petit village forestier de Picardie.

Nourrissez-la exclusivement de Walt Disney et saupoudrez-la régulièrement de paillettes. Ajoutez progressivement de l’humour et du culot à la préparation. Vous obtiendrez au bout d’une vingtaine d’années de cuisson: Constance, une princesse complètement barge!

En plus de mettre en scène sa propre expérience en tant que femme et comédienne, Constance rentre dans la peau de tous les personnages qu’elle rencontre. C’est ainsi que se succèdent sur scène une hôtesse peu farouche, un gourou professeur de théâtre, une fonctionnaire picarde, une choco-dépresive… et bien d’autres personnages tordus.

Je suis une princesse, bordel ! est un one woman show qui vous fera rire et voyager loin, loin, loin… Vous en ressortirez souriant, le cœur léger, avec encore quelques paillettes sur les épaules…

En conclusion, j’ai passé une très bonne soirée et je ne regrette absolument pas d’avoir bravé le froid. Je vous invite d’ailleurs à aller la voir car elle va encore se produire pas mal de fois sur Lyon, donc n’hésitez pas à consulter son site ou bien son espace myspace pour connaitre les dates et les salles. Et merci à l’amie en question pour ce coup de cœur car même s’il est moins important que le précédent (voir lien plus haut), en reste un 🙂