Archives mensuelles : December 2009

Images de l’Observatoire Franco-Canadien d’Hawaï

Un site qu’on vient de me faire découvrir sur des images prises par l’observatoire franco-canadien d’Hawaï qui sont bluffantes, impressionnantes !!! En effet on y découvre des images de la galaxie, d’étoiles et tout, complètement saisissantes. Dites moi où je dois signer pour les rejoindre et je n’hésiterais pas une seule seconde !!! Pour vous mettre l’eau à la bouche (cliquez sur l’image pour accéder au site) :

galaxy_01

N’est ce pas que c’est énorme ? Et si vous voulez délirer encore plus, ils ont mis en ligne une image géante de la galaxie de 370 méga-pixels où vous pourrez vous promener, zoomer et ainsi de suite. Un magnifique cadeau de noël non ? Oui d’accord un vaisseaux spacial pour y aller et le voir de ses yeux serait pas mal aussi :p

D1-Zoom-EN_940w

Et voila pour cette découverte. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon surf et à bientôt 😉

Au cas où, les liens :

CFHT Image Gallery

Diaporama de la galaxie

Image géante de la galaxie

J’ai vu Avatar, Fracture nette des deux yeux !!!

Affiche_Avatar

Et oui hier soir, ou plutôt en fin d’après-midi, je suis allé voir Avatar en VOST. Je suis “in love” visuellement parlant. En effet au niveau des personnages, des paysages, de l’environnement, des effet spéciaux et tout c’est énorme !!! Vraiment une magnifique réalisation, j’en reste encore baba avec des images persistantes ans la tête. J’ai eu bien du mal à sortir du film, n’ayant pas vu ses 2h40 passer. Seul bémol, c’est que j’ai découvert une fois à l’UGC ciné cité de Lyon qu’il n’y avait pas de 3D chez eux … Donc pour le moment je ne l’ai vu qu’en 2D mais pas de souci j’y retournerai sous peu avec plaisir pour cette fois le voir en 3D. Par contre une information que j’ai eu en rentrant c’est qu’aucune salle UGC n’était équipée pour la 3D en France, ni ne souhaitait s’équiper pour le moment … On est donc pas mal limités. Au moins les Pathé-Gaumont vont-ils le passer en 3D eux 🙂

Le début d’un bouleversement technique auquel UGC n’a pas voulu s’associer. En effet, toutes les salles UGC qui diffuseront le film de James Cameron ne proposeront que la version 2D, l’exploitant n’ayant pas encore décidé de franchir le cap de la 3D. Contacté par nos soins pour connaître les raisons d’une telle politique, la direction d’UGC nous a répondu ne pas « souhaiter s’exprimer sur le sujet de la 3D ».
Source

Et rien n’était indiqué sur Allocine malheureusement. Y aurait-il eu une entente pour qu’ils ne l’indique pas et que les gens se retrouvent coincés une fois sur place ? Bonne question pour laquelle je n’ai pas de réponse pour le moment. Donc si vous souhaitez voir Avatar, je vous invite fortement à aller dans une salle équipée pour la 3D et donc à vous renseigner sur les cinémas le faisant directement sur leurs sites Web. Voici par exemple celui de Pathé-Gaumont où une liste des salles équipées est disponible. Ce lien est sinon accessible sur leurs site, par un lien “L’expérience 3D” en bas à droite en général. Donc mis à part ce bémol aucun regret, c’est même l’inverse 🙂 Vivement qu’il sorte en DVD pour que je puisse le voir avec une bonne qualité encore et encore (à défaut de le revoir en 3D chez soi :p). Bon par contre je compte bien y retourner, mais pour la 3D cette fois, afin de ravoir le vertige, de voler dans le ciel et ainsi de suite 😉 Sur ce je vous laisse avec la bande annonce qui m’avait laissé en attente depuis des mois, sur Fubiz :

Merci James Cameron pour ce magnifique cadeau de fin d’année, et même si le budget est indécent ( 300 millions de dollars environ), allez le voir, il vaut vraiment le déplacement 🙂

Neige sur Lyon

Oui d’accord, rien de sérieux sur ce post mais je voulais partager avec vous ces moments :

neige_01

En effet depuis quelques jours il neigeait par petites périodes, mais depuis hier nous avons de vraies chutes de neige et pour une fois que cela ne part pas en une journée 🙂 J’adore l’ambiance d’un paysage ou d’une ville sous la neige (en dehors des soucis de voitures 😉 ). Les sons sourds, les pas qui crissent, l’odeur de l’air, la lumière, bref j’aime la neige 😀

neige_02

Après une promenade sous cette dernière à travers Lyon la nuit dernière, voici un réveil bien sympathique ma fois (en dehors de la pelle qui a raclé les allées 😀 ). Et comme il a re-neigé une partie de la matinée, je partage avec vous ces quelques images prises avec l’Iphone (oui j’avais pas l’appareil photo avec moi ou la flemme de le sortir aussi 😉 ). So enjoy this landscape, et au plaisir de le partager en chair et en os 🙂

Revoir la Télé, la télévision à la demande

Depuis pas mal de temps maintenant, je favorise le streaming à d’autres moyens pour regarder des animés, séries ou films. Certains pourront arguer que la qualité est bien souvent moyenne, mais quand on voit un site comme M6 Replay, on peut se dire qu’il y a du potentiel. Et bien voila le site Revoir la télé. Ce site est un annuaire des dernières émissions passées à la télé et il vous aide à accéder au site de streaming officiel (en général) pour pouvoir revoir ou voir les émissions passées 🙂

revoir_la_tele

Je tenais à partager cette petite info que j’ai vu tourner dans la semaine, mais ce n’est que ce matin que j’ai pu tester 🙂 Au programme les chaines suivantes :

  • TF1
  • France 2
  • France 3
  • Canal +
  • Arte
  • M6
  • France 4
  • France 5
  • AB Moteurs
  • AB1
  • Animaux
  • Direct 8
  • Encyclo
  • Escales
  • LCP
  • LCI
  • Mangas
  • France Ô
  • Game One
  • Histoire
  • ina
  • iTélé
  • L’Equipe
  • NT1
  • Odyssée
  • Paris Première
  • Public Sénat
  • TMC
  • L’Histoire
  • Virgin 17
  • W9

So enjoy ^^

Utilisation des Clefs DSA ou RSA

Quand on fonctionne avec plusieurs serveurs sous Linux, on doit souvent gérer de nombreux mots de passe. Ils peuvent être différents, plus ou moins compliqués et ainsi de suite. Il peut vite être assez lassant de devoir tous les retenir, les noter (ouh pas bien), les gérer. Bien sûr certains pourront me parler des bases Keepass (j’essayerais de faire un petit article là dessus à l’occasion) et consorts, mais ce sera l’objet d’un prochain article. Une des solution les plus intéressantes, et les plus utilisées, est l’utilisation de clefs DSA ou RSA pour gérer l’identification. Leur avantage c’est qu’elles sont compatibles avec des scripts pour la gestion de sauvegardes distantes par exemple. La solution est donc de générer une clef dsa ou rsa qui contiendra notre identification.

Nous allons donc commencer par générer deux clefs, une publique et une privée. Nous conserverons la privée sur notre machine et communiquerons la publique au serveur auquel nous souhaitons nous connecter facilement. Les seuls prérequis sont d’avoir openssh-client sur sa machine de travail, et OpenSSH-Server sur la machine distante. Dans une console entrez la commande suivante :

ssh-keygen -t dsa -b 1024

(il suffira de remplacer dsa par rsa pour générer une clef rsa 😉 ). Suite à l’exécution de cette commande, diverses questions pourront vous être posées :

Generating public/private dsa key pair.
Enter file in which to save the key (/home/{USER}/.ssh/id_dsa): /home/{USER}/.ssh/id_dsa_pnom
Enter passphrase (empty for no passphrase):
Enter same passphrase again:
Your identification has been saved in /home/{USER}/.ssh/id_dsa.
Your public key has been saved in /home/{USER}/.ssh/id_dsa.pub.
The key fingerprint is:
b9:ad:c3:0e:c6:1a:rt:4c:fa:17:9b:d4:28:bd:fb:ac user@machine

C’est lors de ces questions que vous pouvez définir un mot de passe pour protéger cette clef (très utile si vous souhaitez la déplacer, ou si votre machine est très facilement accessible) ou la laisser en accès simplifié (pour éviter d’entrer un mot de passe 😉 ). Il vous est possible d’en générer plusieurs en changeant le nom des fichiers de sauvegarde. Il suffira juste d’utiliser une option supplémentaire afin de préciser la clef lorsque vous essayerez de vous connecter. pour le mot de passe ou la passphrase, vous n’êtes pas limité à un mot, vous pouvez donc utiliser une phrase complète 🙂 Il faut ensuite copier notre clef dsa ou rsa sur la machine où nous souhaitons nous connecter. Cela peut se faire facilement avec la commande suivante :

ssh-copy-id -i ~/.ssh/id_dsa.pub user@machine

Bien sûr “user” sera remplacé par l’utilisateur distant que nous utilisons pour nous connecter à notre machine distante, et “machine” sera remplacé par l’ip ou le nom de la machine (si il y avait une résolution de nom).

Un autre moyen est de copie/coller soit même la clef dans le fichier ~/.ssh/authorized_keys En effet voici à quoi ressemble le contenu de votre clef :

ssh-dss AAAAB3NzaC1kc3MAAACBALuM43HGkLUiYEeevrzyehbZ5zMWIhui/re9Pr5S8id+ijz/HzeFrisRgbaAC1pgiXERxM2BoFZ+MrdM6RXUmA5V4Z2gECoymrGXpKWpm2igVqMQc/49G6iaMW7WAm7eXw9tY3hlKoSmaFCbfjvh9lzOZgamJTRi1aAv8+JanjkJAAAAFQDrB+yL7kXMkseKdAA7q4wKMhsd9QAAAIBUh414fD2K34fH8DgmJvRHH9rrB4OyW8vCXDibfsppygaVuvCuBofNlkznUb0ipnPS4Q/B8PMgidKXBCpYKQfdZE0lx4MYpknB4Gncj42NwHGY9VRbM23HFgStaS6mJZybDxskv+AwUbDIfCwPgbj7dpa+LXsc2pwmPsaQqf5wSAAAAIB1Hpmpui+23o/jEiREAEe1QBvDguvdIznAUUdf4VCbIrOwc5xw+ZdF44KubuTnVZnY98SyeKdklWXmMZwVAD9gLaNFg/Pcf3RLWLyeJ6DCuy1D0MOjq+7C1zEkVJSJxxS9E1L34xEBq4culW2C5B88IfWopBDe+5y34Nc5RmM2ZA== user@machine

Pour la copier sur le serveur, copiez/collez le fichier .pub qui est votre clef publique sur la machine avec la commande scp, puis copier la clef dans le fichier nommé ci-dessus. Pensez à mettre “>>” afin de mettre votre clef à la suite des autres déjà présentes et de ne pas écraser votre fichier :

cat ~/.ssh/id_dsa.pub >> ~/.ssh/authorized_keys

Si maintenant vous vous connectez avec “ssh user@machine”, il ne vous sera demandé que la passphrase, voire rien, afin de vous connecter. Dans le cas où vous auriez changé le nom des fichiers de clefs, je vous invite à utiliser cette commande pour lancer la connexion :

ssh -i ~/.ssh/id_dsa user@machine

Une dernière astuce si vous n’aviez pas conservé le nom par défaut de la clef (ce qui a mon sens n’est pas forcément utile si on utilise qu’une seule clef pour toutes les connexions) et que vous ne souhaitez pas préciser l’option -i en permanence, c’est de modifier le fichier ~/.bash_profile et d’ajouter ceci en fin de fichier :

keychain ~/.ssh/id_dsa_nomfichier

Rechargez le fichier avec la commande suivante :

source ~/.bash_profile

Et voila vous pourrez vous connecter sans préciser l’option -i. En espérant que cette astuce pourra vous être utile. Une autre solution pour lier la clef à la session X peut-être envisagée en utilisant ssh-agent mais je crois que cela sera pour un prochain article de ma part 🙂