Archives mensuelles : March 2011

Pistes pour le bon référencement de votre Blog WordPress

Cet article ne donne que quelques prémices pour vous aider dans le référencement d’un blog WordPress. C’est ce que j’applique petit à petit que ce soit pour mon blog ou pour les sites que j’aide à maintenir.  J’espère que certains de ces conseils pourront aussi vous aider.

Tout d’abord les extensions pour vous aider, donc réservées à ce moteur de blog.

  • Google XML Sitemaps : Cette extension permet de générer un fichier sitemap.xml c’est à dire une carte de votre site au format XML pour aider les moteur de recherche à le référencer (Sitemap sur Wikipedia). Ici le plugin préviendra pour vous Google (étonnant non ? :p), Yahoo (il faudra vous enregistrer ou créer un compte Yahoo), Bing, Ask.com. [Fiche WordPress.orgSite officiel]

C’est déjà une bonne aide. Si vous souhaitez vous passer d’un tel module pour générer votre sitemap, il existe des générateurs gratuits pour vous aider comme celui-ci. Ensuite comme c’est du XML, vous pouvez le coder avec vos mimimes 😉 Si vous le faites manuellement, je vous invites à placer au même niveau que le fichier XML (racine du site) une version compressée en .gz.

  • WordPress.com Stats : Bien que le but initial soit de nous donner des statistiques de consultation du Blog via le site de WordPress.com, ce module nous permet de nous inscrire sur le site du même nom et donc de s’y référencer. En effet il n’y a pas de petite méthode pour aider à se référencer. [Fiche WordPress.org]

Pour vous aider à augmenter votre visibilité vous pouvez aussi vous inscrire sur les différents outils des moteurs de recherche comme Yahoo, Bing ou Google. Vous pourrez y analyser la façon dont ces moteurs vous perçoivent, leur soumettre des liens à explorer, les adresses des sitemaps, … Dans l’ensemble il vous faudra vous créer des comptes pour vous référencer et donc référencer vos sites, sans mauvais jeu de mot.

  • Yahoo Site Explorer : Peut-être celui que j’ai le moins compris mais qui permet de se référencer auprès de Yahoo en laissant leur robot explorer notre site. Bien sûr l’option pour soumettre un sitemap est présente.
  • Bing Webmaster : L’outil de Microsoft pour son moteur Bing.
  • Google, Outils pour les Webmasters : Le premier que j’ai testé et peut-être le plus simple. On soumet le sitemap et on a assez rapidement des retours sur la façon dont est trouvé ou perçu notre site par ce moteur. Je n’ai pas testé les AdWords afin d’obtenir de la publicité pour mon site, et ce malgré un cadeau de 75 € d’avance mais c’est une piste à envisager pour un site commercial ou si vous souhaitez donner un coup de fouet à votre référencement 😉

Je sais qu’il existe aussi des logiciels pour aider au référencement, permettant d’automatiser tout cela. On peut en trouver en Freeware ou Shareware via Clubic ou Telecharger.com. Une autre méthode pour aider est d’être en lien sur d’autres sites. Soit vous pouvez vous inscrire sur de nombreux sites en indiquant bien le lien vers le votre, ou bien vous pouvez faire des échanges de bons procédés avec des amis ou avec d’autre rédacteurs / webmasters sur la toile. Bien souvent c’est le plus agréable, des échanges de liens avec d’autres sites proche du votre, développant ainsi une communauté.

Bon tout cela est bien beau mais le but n’est pas de promouvoir une ferme de liens. Je crois que le plus simple reste d’avoir son contenu, d’avoir de la matière. Donc avant de vouloir référencer son site, commençons par le remplir 😉 Ensuite les astuces ici présentes on été rassemblées à la demande d’un ami, ou plutôt à sa réponse par la positive lors d’une proposition de partage d’informations 🙂 Il ne s’agit donc que d’un début bien incomplet sur le référencement et je reste preneur de tout vos conseils, aides ou suggestions. Je serais ravi d’étoffer ce sujet avec votre aide.

Une autre méthode permettant d’accroitre le trafic est de poster des informations de mises à jour sur divers réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore Google Buzz. Il est vrai que dans un premier temps vous n’aurez la visite que de connaissances mais pourquoi pas par la suite celles d’autres personnes par le bouche à oreille virtuel. Un peu de “pub” ne fait de mal à personne 😉

Synchroniser des dossiers Linux et Windows avec rsync

Voici un bout de temps que je voulais parler de cette astuce et il semblerait que cela soit au goût du jour. En effet j’ai eu une discussion avec un ami qui me disait avoir eu du mal à se faire un script de backup en bash qui ne copie que les fichiers ajoutés ou supprimés. Je vais donc vous parler de rsync qui est plus que pratique pour synchroniser des dossiers 🙂 Je vais vous décrire ci-dessous deux application, u ne qui me sert à récupérer mes sauvegardes sur mon serveur en ligne et une autre qui me permet de synchroniser mon dossier de documents personnels entre mon poste fixe sous Linux (Ubuntu) et mon Laptop qui est lui sous Windows (XP Pro). rsync est un logiciel libre sous licence GNU GPL. Il permet de synchroniser des dossiers en réalisant une copie incrémentale depuis un dossier source vers un dossier cible. Vous le trouverez sous Windows, Linux ou Mac OS. Pour l’installation rien de plus simple “apt-get install rsync” sous Ubuntu ou “urpmi rsync” sous Mandriva.

rsync d’un dossier distant via SSH :

rsync -av -e “ssh -p 9022 -i /home/iser/.ssh/id_rsa” –progress “user@serveur:/sauvegarde/” /home/user/recup_sauvegardes/ >> /home/user/log_rsync.txt 2>&1

Comme pour toute commande vous pouvez accéder à la documentation avec “man rsync” ou tout simple sur divers sites internet comme ici en français ou ici en anglais. ici nous nous contentons de copier les nouveaux fichiers ou les fichiers modifiés sans suppression. Cela m’oblige en général à coupler cette commande en crontab avec un petit script se basant sur find pour supprimer les fichiers au bout d’un certain délai. Voici ci-dessous la commande en question :

REP=”/home/user/recup_sauvegardes/”
find $REP -mtime +7 -name ‘*.tgz’ -delete

Ici je conserve les données pendant 7 jours (man page find). Cela permet d’avoir une récupération automatique de mes sauvegardes sans avoir à me soucier de nettoyer moi même le dossier les recevant. Cela ne m’interdit en aucun cas de vérifier le plus régulièrement possible la qualité des sauvegardes au cas où 😉 Cette méthode est pas mal mais elle a ses limitations. En effet dans le cas où on veut sauvegarder un disque complet ou bien un dossier où on ajoute ou supprime des fichiers, on souhaiterait se simplifier la vie.

Synchronisation d’un dossier Windows (Samba) avec un dossier sous Linux

Ceci est ma méthode, je suis sûr qu’il en existe d’autres, mais pour le moment elle me suffit 😉 Dans un premier temps il vous faut créer un partage de fichier sur votre ordinateur Windows. Nous pourrons ainsi y accéder avec Samba. Le plus simple est de le monter dans un dossier local avec cifs (urpmi cifs sous Mandriva ou apt-get install smbfs sous Ubuntu).

sudo mount -t cifs //10.0.0.13/e /mnt/partage-win -o uid=user,gid=user,file_mode=0640,dir_mode=0750,iocharset=utf8,credentials=/home/user/.smbserver

Il est obligatoire de monter le dossier avec root, mais nous pouvons stocker l’utilisateur et le mot de passe pour le partage samba dans un fichier comme ci-dessus. Le fichier en question contient uniquement ces éléments :

username=MyUser
password=MyPassword

L’autre solution peut-être de mettre l’utilisateur et le mot de passe directement dans la ligne de commande comme illustré ci-dessous :

sudo mount -t cifs //10.0.0.13/e /mnt/partage-win -o uid=user,gid=user,file_mode=0640,dir_mode=0750,iocharset=utf8,username=MyUser,password=MyPassword

Une fois le partage monté, vous y avez accès depuis votre machine sous Linux et vous pouvez alors y copier vos fichiers avec “cp”, en déplacer avec “mv” ou toute autre action souhaitée. Dans notre cas il ne nous reste qu’à synchroniser nos deux dossiers :

rsync -av –delete –progress /media/MonDisque/MonDossier/ /mnt/partage-win/MonDossier/

Nous pouvons voir ici l’option supplémentaire “–delete” qui va supprimer les fichiers qui n’existent plus dans le dossier source. Cela permet d’éviter de devoir nettoyer manuellement le dossier de destination 😉 Dans le cadre d’une sauvegarde automatique, je vous inviterai à ne pas mettre cette option et à lance rune commande avec que quand vous voulez faire une remise à plat en étant sûr de ne rien perdre. On ne sait jamais des fois que vous auriez supprimer un fichier important par erreur dans votre dossier source 😉

Je me sers de la même commande pour synchroniser un disque de 500 Go contenant pleins de données, avec un disque USB de la même capacité. J’ai ainsi régulièrement une sauvegarde à jour de mon disque dur personnel et si il lâche comme c’est déjà arrivé par le passé, j’aurai bien moins de pertes. Bon d’accord, comme l’a dit un ami, quand on doit le faire manuellement c’est mal. Nous pourrions donc coupler cette méthode en tâche planifiée (cron) vers un NAS. Un NAS est un périphérique permettant d’avoir un ou deux disques en réseau. Souvent on trouve ce boitier avec deux disques durs en RAID 1 (miroir), c’est à dire se répliquant l’un sur l’autre, et branché sur le réseau, accessible en FTP ou en partage Samba. Bon je n’en suis pas encore là, mais j’y pense 😉 J’espère que cet article vous sera utile et vous aidera pour vos synchronisations ou vos sauvegardes. n’hésitez pas à partager vos trucs et astuces via les commentaires 🙂

Et avant d’oublier ou d’éteindre la machine sous Windows (si vous l’éteignez), n’oubliez pas de démonter le dossier :

sudo umount /mnt/partage-win

[CNAM] RCP101 Recherche opérationnelle et aide à la décision

Bon pour cette matière je n’ai pas vraiment de liens à faire partager car c’est plus une question de pratique en cours qu’autre chose. Dans l’ensemble, sur Lyon en présentiel, vous aurez deux intervenants distincts (en général 7 semaines chacun). Je vais vous donner une idée des cours pour chacun d’eux sachant que c’est non exhaustif.

Premier Intervenant : Deux parties au cours, une première orientée mathématiques des graphes et une autre orientée programmation linéaire.

  • Théorie des Graphes
    – Chemins, Circuits
    – Ordre dans un graphe
    – Forte Connexité, Composantes fortement connexes
  • Cheminement dans les Graphes
    – Recherche d’un chemin optimal
    – Flot Maximal dans un réseau
  • Planning (PERT)
  • Programmation Linéaire
    – Méthode du simplexe
    – Dualité en programmation linaire

Deuxième Intervenant : Le principal sujet sera l’analyse et la gestion des files d’attentes, mais avant d’y arriver il présentera un cheminement pour mieux comprendre les formules finales.

  • Rappel de Probabilités
    – Probabilités
    – Variables Aléatoires
  • Chaîne de Markov
    – Définition
    – Représentation matricielle
    – régime transitoire – permanent
    – Convergence – distribution limite
  • Files d’attente
    – Propriétés de la loi exponentielle
    – Introduction
    – Classification des systèmes d’attente en 4 paramètres M/M/s/N
    – Modélisation par une chaîne de Markov
    – Analyse du processus stationnaire
    – Système d’attente M/M/1
    – Système d’attente M/M/s/s
    – Formules de Little

Ces informations peuvent déjà vous aider à vous renseigner sur Internet à défaut de trouver les cours directement ici. En revanche je voulais vous faire partager des annales qu’on m’a transmis. En effet pour cette matière pas de miracle, il faut pratiquer et quoi de mieux que des annales afin de faire plus d’exercices.

Sujet RCP101 2008-09 1ère Session

Sujet RCP101 2008-09 2ème Session

Sujet RCP101 2009-10 1ère Session

Sujet RCP101 2010-11 1ère Session

Voici donc pour ma contribution pour cette unité. Vous pourrez aussi trouver un sujet de 2006-2007 sur cnamcnam.free.fr. Vous pourrez aussi trouver d’autres sujets et peut-être des aides sur le Forum graziaboss.free.fr qui est un Forum pour ceux qui suivent des cours du CNAM dans toute la France (Forum non officiel, réalisé par des auditeurs). J’espère que ces quelques informations pourront vous être utiles 🙂