Archives mensuelles : August 2012

[Nature] Hôtel à Insectes

Depuis que je vis sur Caluire je passe bien souvent devant un hôtel à insectes. Placé près de la première “sortie” de la montée de la Boucle, j’avais pris des photos voici quelques temps alors que j’y passais à pied en hiver. Je n’avais en revanche jamais pris le temps d’en faire une note 😉 Je profite donc un peu de mes vacances et de nouvelles photos juste avant mon départ pour en parler ici, et ce même si la publication peut-être décalée encore.

Photos de l'hôtel à Insectes de Caluire en hiver et en été avec les floraisons autour.

Comme on peut le voir sur la photo de droite, c’est à dire en été, il y a pas mal de plantes à fleurs de plantées afin d’attirer plus d’insectes et de favoriser leur implantation dans cet environnement. Et c’est là qu’arrive la question, à savoir pourquoi attirer les insectes ? Et oui dans les villes ils sont souvent perçus comme répugnants et non comme des “amis”. Et bien oui ils nous aident, que ce soit pour favoriser la vie du sol, la génération de l’humus ou tout simplement pour la pollinisation. C’est sûr qu’ils ne sont pas tous aussi “sexy” que nos amies les abeilles, mais ils sont tous utiles. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’installation d’un panneau ludique  par le service des parcs et jardins de la ville, comme nous pouvons le constater sur la photo suivante.

Hôtel à Insectes de Caluire et Cuire en été avec son panneau ludique.

Je ne vous collerai pas tout le texte des deux faces, ni les photos où on le lit parfaitement mais juste quelques points. Nous apprenons donc que cet hôtel à insectes est le premier de la ville et est à l’initiative du 22ème mandat du Conseil Municipal d’Enfants [Link]. Bon déjà moi je découvre cet aspect car n’ayant pas d’enfants pour le moment, je suis un peu extérieur à tout cela ;-). Installé en partenariat par les services de la ville et les enfants le 28 Avril 2010 (comme quoi ça date un peu),  le message principal qu’ils souhaitaient faire passer c’est que :

“Les insectes sont nos amis … Il faut les aimer aussi !”

Nombre d’entre nous aurons reconnu une “fameuse” citation de Chantal Goya [Link] bien sûr ! S’en suit sur la même face quelques explications sur le pourquoi de cette installation, sur son rôle, sur sa réalisation et ses avantages.

  • L’emplacement : pourquoi dans ce petit parc.
  • Le rôle des insectes que ce soit pour la pollinisation ou la protection contre d’autres nuisibles.
  • Autres avantages : Eco-responsabilité (aide à la biodiversité …), Économique (construction par recyclage de matériaux de récupération, …) et Pédagogique (faire découvrir à tous et aux plus petits tous ces aspects …).

Sur l’autre face nous pouvons lire en une ou deux lignes une présentation des insectes, avec quelques illustrations bien sûr, concernés par cet habitat. Bon là par contre je ne résiste pas à vous donner leur liste :-p

J’ai d’ailleurs pu retrouver presque toute cette liste, voire plus, sur le site de terre vivante [Link] par rapport aux insectes auxiliaires qui sont les amis des jardiniers. Nous retrouvons bien sûr cette liste sur Wikipedia et la page complète qui est consacrée aux hôtels à insectes [Link]. Presque, au lieu de faire les liens moi même, j’aurais pu vous renvoyer sur cette page 😉 Et maintenant si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à construire le votre au fond du jardin. Il en existe plusieurs modèles dont vous pourrez trouver les descriptifs sur la toile comme sur le site de Terre vivante [Link] par exemple, ou de planetejardin.com [Link]. Le site gerbeaud.com propose un bon article sur le sujet des hôtels à insectes [Link]. Je suis sûr que si vous êtes motivés, vous trouverez ce qu’il vous faut. En tout cas je salue cette initiative et cette mise en place sur Caluire et Cuire et j’espère que ce projet a de nombreux échos 🙂 Et à venir, normalement, un article sur le projet Urbanbees, voire même sur un autre point de jardinage, à savoir la spirale aromatique. 🙂

De nouveaux papertoys (encore ;-) )

picture with all my papertoy's family

Voici un bout de temps que je n’avais réalisé de nouveaux papertoys et en voici donc deux nouveaux, à savoir Master Chief de Halo, et le chien de Duck Hunt avec son rire idiot quand on ratait un canard.

papertoys master chief from halo and the dog from duck hunt

Personnellement j’en suis assez fier quand même et j’aime toujours autant en créer, ou plutôt en assembler, même si j’en fais moins souvent ces derniers temps. En revanche je me dois de reconnaître qu’un nouveau collègue arrivé en court d’année s’y est attelé aussi.

Voici donc ci-dessus Batman du dernier Dark Knight Rise avec Bane. Particularité, ils sont en modèles réduits (1/2). En effet suite à une erreur d’impression nous avons eu une petite surprise. Qu’à cela ne tienne il s’est attaqué à ces derniers avec courage et succès. Ils trônent maintenant au dessus de son écran secondaire comment vous pouvez mieux le voir ci-dessous.

papertoys of batman (dark knight), bane and woola.

A noter ici sous les écrans la présence d’un Woola en noir et blanc qui fût son premier essai. Bravo Coco, continues. 🙂

[Street Art] Lisbon’s Urban Art Gallery

J’avais vu passer l’info mais n’avais pas pris le temps de la relayer par rapport à la ville de Lisbonne et au Street Art. Plutôt que de bannir et chasser le Street Art, la ville de Lisbonne a préféré le mettre en avant en le préservant et en organisant même des visites guidées par les artistes eux mêmes.

J’ai vraiment trouvé cela super intéressant et cela me donne même envie de visiter Lisbonne rien que pour cela !… C’est mon ami Pat/Kost qui va être heureux si il traîne toujours pas là bas quand je m’y pointerais 😉 Il y a aussi une page Facebook si vous souhaitez suivre les informations ou tout simplement en avoir un petit peu plus [Link], une page Pinterest [Link] avec pas mal de photos par catégories, un Blog [Link] et un site [Link]. Oui cela en fait de l’information tout cela 😉 Bonne visite virtuelle en tout cas en attendant de pouvoir visiter la ville elle même ! Et merci à Street Art Utopia pour la découverte du premier lien sous la forme de la vidéo disponible ci-dessus 🙂

[Animé] Eureka Seven AO

An Illustration of Eureka Seven AO

Informations :
Titre original : Eureka Seven AO
Année de production : 2012
Studio : Bones
Genres : Aventure, Cyber & Mecha, Espace & Science-Fiction
Auteur : Bones
Volumes, Type & Durée : 24 épisodes de 25 minutes

Synopsis :
Ao a treize ans. Il a été recueilli par le docteur Toshio Fukai, avec qui il vit sur l’ile Iwato dans l’archipel d’Okinawa, et passe beaucoup de temps avec son amie Naru, qui a hérité de problèmes respiratoires et de pouvoirs spirituels lors d’un mystérieux accident. Il ne peut voir son amie qu’en partie en cachette, ses parents ne souhaitant pas qu’ils se fréquentent. Un jour, alors qu’il se promène sur la plage, le jeune homme tombe sur Gazelle, un pilote qui transporte un colis pour des militaires japonais. Celui-ci laisse derrière lui un bracelet que Ao trouve. Il réalise qu’il s’agit du bracelet que portait sa mère disparue depuis dix ans. Des accidents arrivent sur l’île avec l’apparition de poussées de corail. Avec l’apparition de corail, apparaissent les Secrets (une mystérieuse machine) et bien souvent d’importantes destructions. Ao va se retrouver entraîné malgré lui aux commandes d’une machine militaire, un LFO, le Nirvash. Semblant être le seul à pouvoir piloter cette machine, il va aller d’aventure en aventure, accompagné par une équipe de mercenaires qui défendent la planète des Secrets et du corail.

Illustration of Eureka Seven AO

Avis personnel :
J’ai commencé à regarder la série à la suite de Eureka Seven dont j’ai parlé un peu plus tôt cette année [Link]. Initialement je souhaitais voir la suite de l’histoire, de cet univers où on surf (lift) dans l’air sur le Trapar. L’histoire est légèrement différente mais nous retrouvons certains des thèmes de la première série. L’écologie et l’acceptation des différences semble par contre venir prendre un peu plus d’importance. Pour le moment je continue à regarder la série et ne puis donc donner un avis final. Je vous invite néanmoins à la regarder car elle est agréable, et elle peut se voir même si vous n’avez pas vu la précédente. L’histoire semble assez indépendante pour avoir sa propre vie, du moins au stade où j’en suis.

Liens :

Le futur c’est maintenant !…

Est ce que c’est moi ou en ce moment il y a de plus en plus d’annonces pour la mise en pratique de nos pseudo-rêves scientifiques ? Je ne parle pas ici de réalisations prédites par des auteurs de science-fiction, quoique … Quelques exemples, un datant de quelques semaines et deux lus aujourd’hui. Pour moi il s’agit d’évolutions technologiques majeures issues d’ouvrages que j’ai adoré étant jeune ou plus tard.

Tout d’abord Ken Hayworth un scientifique de Harvard qui souhaiterait “mourir” afin d’être numérisé. Bon dit comme ça c’est très bête, mais l’idée semble loin d’être folle. En fait il souhaiterait se suicider jeune, quand son cerveau fonctionne correctement afin que ce dernier soit conservé avec des résines pour être numérisé. Il pourrait ensuite être simulé par un ordinateur puissant et ainsi permettre de retrouver le scientifique, immortel. Pourquoi pas alors lui permettre de piloter un corps cybernétique. J’avais vu passer l’info sur Tuxboard [Link] mais j’ai réellement pu avoir des détails sur cet article très complet de Futura-Sciences [Link] que je vous invite à lire. J’ai du résister à l’envie de vous en copier/coller un gros extrait. Pour poursuivre je dirais que ce projet me fait penser à l’univers de Masamune Shirow (entre autre) [Wikipedia frWikipedia en] avec les cyborgs et autres êtres cybernétiques qui n’ont plus réellement de corps humain et peuvent se connecter à une matrice géante. Si vous ne connaissez pas je vous invite à découvrir l’univers de Ghost in the Shell [W frW en] dans un premier temps, ou de Appleseed [W frW en]. Bon honnêtement préférez les œuvres papiers mais je ne vous en tiendrais pas rigueur si vous préférez les animés (quoique …) 😉

Autre délire que j’ai découvert via Twitter ce matin, celui d’une rumeur à propos d’un millionnaire (ou milliardaire) Australien, Clive Palmer [Wikipedia En] qui dans un parc qui lui appartient, essayerait, à l’avenir, de cloner des dinosaures pour leur redonner vie. Oui nous nageons là en plein Jurassic Park !!! Bon pour le moment il ne s’agit que de rumeurs, et sur le fait qu’il n’a pas nié ces dernières, donc rien de bien sérieux. Mais avec toutes les avancées technologiques, qu’attends t-on pour les recréer ces dinosaures ? :-p Nous verrons bien si cela se confirme, car il y a une histoire d’une conférence de presse vendredi prochain, donc à voir … Et pour la source de cette information je vous conseille ce lien pour le moment [Link]. Bon je ne vous colle pas plein de liens sur Jurassic Park par rapport à la trilogie écrite par Michael Crichton ou par rapport aux différents films réalisés par la suite.

Et enfin dernière information que j’ai lu ce soir, c’est celle d’une expérience où un étudiant israélien a pu déplacer et commander un robot en France grâce à la pensée. Tout s’est fait avec de l’entraînement, une mesure et numérisation des flux sanguins du cerveau. Ici nous nous approchons du film Avatar, entre autre, avec la possibilité de manier un corps distant. Une grande avancée pour pouvoir intervenir en milieu dangereux, sur d’autres planètes et ainsi de suite. Enfin en espérant que nous ne tomberons pas non plus dans un excès comme dans le film Clones [Allocine Wikipedia fr]. Pour vraiment plus de détails sur cette expérience je vous invite à lire l’article complet sur smartplanet.fr [Link] sachant que j’avais vu passer un résumé via ZDNet.fr [Link].

J’espère que mon titre est maintenant plus explicite suite à ces différentes explications. En tout cas cela m’a laissé rêveur devant toutes ces réalisations. Je ne débattrais pas ici du bien ou du mal inhérent à de telles avancées technologiques mais quand même, j’espère pouvoir les voir réalisées et popularisées avant ma mort 😉 Et vous qu’en pensez-vous ? Cela vous laisse t-il rêveur ou bien effrayés ?