Archives par étiquette : partage

[Vrac] Shaarli de Galsungen (Mon partage de liens)

J’en avais déjà parlé par le passé, quand je l’ai mis en place mais tout le monde n’a peut-être pas eu le temps de le voir passer ou d’y aller. Quand une actualité ou quelque chose sur le Net m’intéresse mais que je n’ai pas la matière ou l’envie d’en faire un article de blog, je le partage en général via ce petit outil, Shaarli.

http://shaarli.galsungen.net

N’hésitez donc pas à le visiter pour y voir tous les liens partagés, sachant qu’il y a bien souvent un petit commentaire de ma part accompagnant chacun de ces derniers. Bien sûr le site est aussi équipé d’un flux RSS pour pouvoir le suivre avec votre agrégateur préféré ;-). Vous pouvez voir les derniers partages dans la rubrique “Partage RSS” un peu plus bas dans la barre à droite du blog.

Logo de Shaarli

Site officiel de Shaarli par Sebsauvage [Link].

[Littérature] La Boite A Lire à Bordeaux ou “The Little Free Library of Bordeaux in France”

C’est en cet été 2012, alors que je venais d’écrire un article sur “Little Free Library” [Link] que me promenant durant mes vacances dans le jardin botanique de Bordeaux, que je suis tombé sur la boite à lire. Le principe est exactement le même que pour les autres projets de “bookboxes” ou “Little Free Library”, qu’ils soient américains ou d’autres horizons. Une bibliothèque libre d’accès, où les livres sont protégés et ou chacun peut emprunter un livre sous condition d’en mettre un autre à disposition.

Photos de la Boite à Lire de Bordeaux ou A Free Little Library in France

Sur le côté de cette boite nous pouvons lire l’affiche suivante :

Ici, découvrez la boite à lire 100 % écologique.
Déposez le livre, le magazine ou le journal que vous venez de lire ; un autre en profitera !
Choisissez le livre, le magazine ou le journal qui vous intéresse et prenez-le !
Au fil du temps, les dépôts équilibreront les emprunts.
La bibliothèque aura alors trouvé son équilibre.
Lorsqu’un livre est donné, il est marqué d’un signe pour ne plus être vendu. Il est sorti du circuit marchand pour vivre une nouvelle vie dans la boite à lire.
Le prêt est gratuit.
Cette boite 100 % écologique est une réalisation des services de la ville de Bordeaux. Elle est fabriquée avec du bois non traité. Elle est accessible aux personnes à mobilité réduite.

En cherchant un peu plus je découvre que ce n’est pas la seule dans cette ville. C’est pas loin de six boites à lire qui sont en place ou vont être mises en place dans la ville [Link]. Il est d’ailleurs possible d’avoir une localisation des boites à lire via leur site. Ce projet initié début 2010 me semble vraiment une super idée. J’espère qu’il va être mis en place dans bien d’autres villes et communes. Voici d’ailleurs un reportage avec témoignages suite à l’anniversaire de la première boite à lire mise en place par la ville de bordeaux, à l’initiative de l’association Bordeaux 5 de cœur [Link].


Les 1 an de La Boite à Lire ! par webtv_fabienrobert

Je m’étais dit que j’allais peut-être commencer une Google Map pour en situer un maximum. Bon d’accord initialement c’était déjà pour situer la première découverte, mais comme il y en a bien d’autres, il serait dommage à mon avis de limiter cette carte 😉


Afficher Boites à Lire / Little Free Library en/in France sur une carte plus grande

Pour conclure, si certains veulent se lancer, n’hésitez pas. C’est une initiative qui semble recueillir un très bon écho dans de nombreuses places. Et si vous souhaitez contribuer à la carte ou à mettre en valeur d’autres initiatives comme celle-ci, n’hésitez pas à me contacter. 🙂

Nouveau partage de liens via Shaarli

Une de mes grandes tristesses avec les mises à jour des outils de Google l’année passée, fût la suppression de l’option de partage dans Google Reader pour ne laisse que Google+. Bon outre mon côté anti-“1984”, je cherchais depuis un moment un moyen de remplacer Google Reader. Je ne suis toujours pas convaincu par les différents logiciels ou interfaces de lectures de flux mais à défaut j’ai trouvé un outil me plaisant pour de nouveau partager les liens qui m’intéressaient. Et oui parfois il est des liens que je souhaite partager sans forcément faire un article dessus. Je viens donc de mettre en place un “Shaarli” [Link] de sebsauvage [SiteShaarli]. J’avais regardé du côté de Delicious ou de Diigo (que nous utilisions passé un temps au travail), mais je n’étais pas convaincu. De plus je ne trouvais pas cela simple ou intuitif. Alors qu’ici il y a un moyen pour, par simple clic sur un bouton, de partager un lien avec commentaires et tout cela depuis le navigateur. Pour plus d’informations je vous invite à visiter le site de Shaarli avec le lien ci-dessus, ou bien à vous référer au post [Link] de sebsauvage à l’époque où il a développé son outil. Ce que j’ai beaucoup aimé dans son outil est sa simplicité d’installation (pas de base de données), mais aussi d’utilisation.

Vous pouvez donc suivre mon partage de liens soit via le widget “PARTAGE RSS” dans la colonne de gauche, sous le widget GitHub, en allant régulièrement sur mon instance de Shaarli [Link] ou tout simplement en vous abonnant à son flux RSS [Link].

Bon j’avoue avoir passé un peu de temps pour pouvoir réaliser une migration de mon ancien flux vers Shaarli. En effet je souhaitais conserver mon historique. Actuellement Google propose encore de télécharger le flux au format JSON. Par contre Shaarli lui importe un fichier de type html comme les sauvegardes de favoris des principaux navigateurs (Netscape, Firefox, Chrome, …). Je me suis donc concentré sur les possibilités pour transformer le format JSON en HTML simplement. Dans mes recherches je suis tombé sur un article du site “Free Nuts” [Link] qui est assez intéressant quand on cherche le moyen de visionner les fichiers JSON. J’avais déjà testé sa solution numéro 3 [Link] qui m’indiquait que mon fichier était incorrect syntaxiquement parlant. En continuant de fouiller je suis tombé sur un Gist assez intéressant sous la forme d’un script en PHP permettant de générer un fichier HTML depuis un fichier JSON.

Bien sûr cela ne donne pas exactement le fichier que nous souhaiterions avoir, mais c’est déjà un bon début. Il est assez simple ensuite de le transformer manuellement avec son éditeur de texte préféré pour ressembler à un fichier de sauvegarde bookmarks d’un navigateur. Ayant du le faire j’ai souhaité contribuer en modifiant le script original afin d’obtenir directement le bon format. Voici donc ci-dessous ma contribution via Gits.

Dans son état actuel, quand vous avez généré la page, faites un clic droit et affichez le code source. Copier / coller ce dernier dans un document vierge avec le nom de votre choix (bookmarks-save.html par exemple). Ce fichier pourra s’importer dans Shaarli sans souci, ou dans un navigateur. Si vous passez par fichier / enregistrer sous dans le navigateur, vous aurez des balises HTML supplémentaires qui gêneront son importation. L’autre solution est, si vous avez enregistré avec la deuxième méthode, d’importer ce fichier dans votre navigateur, via le gestionnaire de marques pages, pour l’exporter de nouveau ensuite.

Je cherche toujours un moyen de me rapprocher du format issu de Firefox (ou autre navigateur affilié). Je sais qu’il m’en manque peu Si vous avez des suggestions d’améliorations à ce script, n’hésitez pas 🙂

[Littérature] Little Free Library

C’est en suivant un site sur le Street Art [Link] que j’ai vu passer l’information sur “Little Free Library”. Initialement cela n’était qu’une photo pour moi (cf. ci-dessous), mais j’ai trouvé l’idée tellement amusante que j’ai fait une recherche. Et il se trouve que c’est un projet déjà bien développé, même si il n’est pas arrivé jusqu’en France (pour le moment).

Picture of a little free library in the snow

L’idée est vraiment séduisante. J’avais déjà entendu parler du Bookcrossing [WikipediaBC France] sans jamais pourtant voir un livre encore ou y participer. En effet abandonner un livre pour autrui, pour partager, je trouve ça super. Partager la culture, la faire circuler. Mais le Bookcrossing semble plus être un coup de change ou une chasse au trésor, un peu comme les Cistes je dirais [WikipediaCistes FR]. Mais ici l’idée est de créer une bibliothèque partagée. Plutôt que de laisser dormir des livres chez soi, espérant les relire un jour, on met ses livres en commun dans une bibliothèque commune. Pour pouvoir prendre un livre il faut en mettre un autre à disposition. Même si on commence petit, cela peu vite faire “boule de neige”. Cela me fait penser à une initiative au travail. En effet pour que mon “équipe” se mette à lire, et ainsi améliorer sa qualité orthographique, d’expression dans la rédaction des courriels, j’avais constitué une bibliothèque de classiques (à mon sens) de la littérature “Geek”, en terme de Science-Fiction (la liste est très subjective et non exhaustive surtout 😉 ).

Titre Auteur ISBN
Fahrenheit 451 Ray Bradbury 978-2-07-041573-1
Chroniques martiennes Ray Bradbury 2-07-041774-3
1984 George Orwell 978-2-07-036822-8
La guerre des mondes H-G Wells
La planète des Singes Pierre Boulle
Histoires Extraordinaires Edgar Poe 2-904310-81-3
Elric le Nécromancien Michaël Moorcock 2-266-01314-9
Dune * Frank Herbert 2-266-00855-2
Dune ** Frank Herbert 2-266-00856-0
Neuromancien William Gibson 2-290-30820-X
Des fleurs pour Algernon Daniel Keyes 2-290-31295-9
Les Fourmis Bernard Werber 2-253-06333-9
L’Empereur des rats Bernard Lenteric 2-253-14480-0

 

Mon premier plaisir fût qu’un collègue contribue à cette bibliothèque en y ajoutant Bilbo le Hobbit et la trilogie du Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien. Mon deuxième plaisir fût de les voir lire certains livres. Par exemple Bilbo et le Seigneur des Anneaux, 1984 … Bon d’accord il faudrait à mon sens que cette librairie ne soit pas dans un placard mais visible facilement en permanence, comme les livres techniques d’ailleurs.

Bibliothèque Travail

Ce que nous ne voyons pas, nous l’oublions souvent. Vous comprendrez donc pourquoi le principe de “Little Free Library” me plaît énormément. En effet après avoir construit sa propre bibliothèque, protégée des intempéries, nous mettons à disposition des livres pour les partager avec le voisinage. Et même si je ne parle pas vraiment à mes voisins … Un tel type d’échange serait à mon sens bien sympa. D’ailleurs sur le site ils vous donnent des conseils et plans pour construire votre propre librairie, et un groupe Facebook existe aussi [SiteFacebook]. Bon d’accord tout est en anglais mais en attendant une traduction, ou que cela fasse tâche d’encre, c’est déjà un très bon début. Alors si ce concept de librairie gratuite et partagée vous plaît n’hésitez pas à faire l’effort de comprendre (traduire ?) le site. Pour le moment ce concept semble surtout populaire en Amérique du Nord, comme nous pouvons le voir sur la carte ci-dessous, mais il semble aussi commencer à se répandre petit à petit.


View Little Free Library Details > Scroll Down in a larger map

Et n’allez pas imaginer qu’il ne s’agit que de petites bibliothèques. Certains ont dû agrandir les leurs tellement cela avait de succès.

Pour plus d’informations, de détails, n’hésitez pas à visiter le site de Little Free Library [Link], ou à consulter le groupe Facebook [Link]. Et si jamais vous connaissez d’autres projets de ce style, ou si le principe a été porté dans votre contrée sous un autre nom, n’hésitez pas à faire tourner l’information, à partager tout cela 🙂