Archives par étiquette : sf

[Film] Upside Down

Affiche film Upside-Down

Informations :

Année : 2012/2013
Réalisateur : Juan Solanas
Nationalité : Franco-Canadien
Durée : 1 h 47 min
Genre : Science-fiction, romance, fantastique
Acteurs principaux : Kirsten Dunst, Jim Sturgess

Synopsis :

Imaginez dans notre vaste univers deux planètes sœurs qui évoluent autour d’un même soleil, l’une à l’ombre de l’autre. Celle à la lumière est celle d’en-haut qui prospère alors que celle d’en bas périclite, est exploitée par l’autre. Une règle veut que ce qui est “né” sur une sera toujours attiré par sa propre gravité.
Adam et Eden vivent dans cet univers. Eden vit dans le monde d’en-haut qui est le monde prospère et riche, et Adam vit dans le monde d’en-bas qui est le monde pauvre. Lorsqu’ils sont petits, Adam et Eden prennent l’habitude de se retrouver sur la montagne de la sagesse où leur deux mondes se touchent presque. Adolescents, ils sont amoureux mais il est interdit de communiquer entre les deux mondes et la police les surprend lorsqu’ils sont ensemble. Alors qu’Adam aide Eden à retourner sur son monde, la police lui tire dessus et il lâche Eden qui tombe et se frappe la tête. Suite à cet accident, Eden devient amnésique et Adam ne peut plus revenir à la montagne de la sagesse. Dix ans plus tard, Adam voit Eden à la télévision et tente l’impossible en défiant la gravité.

Avis personnel :

Un film gentil et qui se laisse regarder sans pause. Bon d’accord il faut aimer les romances et surtout ne pas s’arrêter aux invraisemblances relatives à la physique. Les deux acteurs y jouent bien, enfin à mon humble avis et on se laisse prendre par leur histoire. On est accroché tout du long. Je vous invite fortement à la voir. prenez donc une soirée, seuls ou en amoureux et laissez vous porter par cette romance.

Image tirée du film Upside-Down

Image tirée du film Upside-Down

Autres liens :

[Série] Revolution

Logo revolutiona vec une planète derrière

Informations :
Année de production : 2012
Pays d’origine : USA
Nombre de saisons et d’épisodes : fin 2012, 1 saison de 22 épisodes
Durée d’un épisode : 42 min
Création : Eric Kripke
Production : JJ Abrams, Bryan Burk et Eric Kripke
Acteurs principaux : Billy Burke, Tracy Spiridakos, Giancarlo Esposito, Tim Guinee, David Lyons, Zak Orth

Synopsis :
La série commence de nos jours. Une famille vit sa vie, la petite fille absorbée par la télé et sa mère discutant au téléphone. Le père rentre et semble stressé. Il prévient sa femme qu’ils doivent se préparer et il cherche à copier des fichiers sur une sorte de clef USB. Il en profite pour contacter son frère afin de le prévenir que tout va changer. Avant que la conversation ne se termine, l’électricité disparaît du monde entier. L’histoire est lancée. Nous nous retrouvons alors 15 ans après cette catastrophe qui a entraîné le déclin de notre civilisation. Une milice vient dans le village qui abrite notre père de famille et ses deux enfants. La milice veut l’emmener de force, mais tout ne se déroulera pas comme prévu.

Attention la bande annonce “spoile” intégralement le premier épisode de la série. Mais fort heureusement pas les suivants. Ne la regardez qu’en connaissance de cause, car elle ôte beaucoup de charme au premier épisode.

Avis personnel :
L’année dernière j’attendais avec impatience Terra Nova qui s’est malheureusement arrêtée après une saison. J’avais ensuite jeté mon dévolu sur The Finder mais même conclusion … J’espère que cette série durera un peu plus longtemps quand même !!! J’avais vu la bande annonce au printemps et j’avoue l’avoir attendu avec impatience. Je suis assez friand des univers post-apocalyptiques. Ici nous allons nous retrouver dans un univers assez semblable à celui de The Postman [Wikipedia Allocine] avec Kevin Costner. Le monde a sombré dans le chaos après la disparition de l’électricité. En effet, comme le dit le petit passage avant chaque épisode, que nous arriverait-il si l’électricité, qui nous permet de tout faire, de tout alimenter, venait à disparaître ? Les gouvernements ne sont donc plus, les villes ont été désertées, les survivants se sont rassemblés à la campagne sous forme de communautés agraires, des milices sont nées, prenant le contrôle, le pouvoir sur de vastes étendues y apportant leur vision de la paix. L’univers en lui même est agréable. Nous suivons surtout une fille et son oncle qui courent après un groupe d’une milice afin de libérer le frère de cette dernière. Les personnages sont assez attachants. On ne nous présente pas tout, tout de suite et chaque épisode apporte son lot d’informations et ses parcelles de caractères ou de psychés pour les différents personnages. J’ai eu un peu peur au deuxième épisode qu’on tombe dans le “nanard” mais le troisième semble corriger un peu le tir. Un peu tôt encore pour moi pour juger l’intégralité de la série mais mon seul conseil actuellement serait de regarder au moins le début et de voir si cela vous plaît. A découvrir donc et n’hésitez pas à me faire part de vos impressions après. 😉

Bandeau Série Revolution avec les deux personnages principaux

Liens divers :

Affiche Série Revolution avec personnages

Le futur c’est maintenant !…

Est ce que c’est moi ou en ce moment il y a de plus en plus d’annonces pour la mise en pratique de nos pseudo-rêves scientifiques ? Je ne parle pas ici de réalisations prédites par des auteurs de science-fiction, quoique … Quelques exemples, un datant de quelques semaines et deux lus aujourd’hui. Pour moi il s’agit d’évolutions technologiques majeures issues d’ouvrages que j’ai adoré étant jeune ou plus tard.

Tout d’abord Ken Hayworth un scientifique de Harvard qui souhaiterait “mourir” afin d’être numérisé. Bon dit comme ça c’est très bête, mais l’idée semble loin d’être folle. En fait il souhaiterait se suicider jeune, quand son cerveau fonctionne correctement afin que ce dernier soit conservé avec des résines pour être numérisé. Il pourrait ensuite être simulé par un ordinateur puissant et ainsi permettre de retrouver le scientifique, immortel. Pourquoi pas alors lui permettre de piloter un corps cybernétique. J’avais vu passer l’info sur Tuxboard [Link] mais j’ai réellement pu avoir des détails sur cet article très complet de Futura-Sciences [Link] que je vous invite à lire. J’ai du résister à l’envie de vous en copier/coller un gros extrait. Pour poursuivre je dirais que ce projet me fait penser à l’univers de Masamune Shirow (entre autre) [Wikipedia frWikipedia en] avec les cyborgs et autres êtres cybernétiques qui n’ont plus réellement de corps humain et peuvent se connecter à une matrice géante. Si vous ne connaissez pas je vous invite à découvrir l’univers de Ghost in the Shell [W frW en] dans un premier temps, ou de Appleseed [W frW en]. Bon honnêtement préférez les œuvres papiers mais je ne vous en tiendrais pas rigueur si vous préférez les animés (quoique …) 😉

Autre délire que j’ai découvert via Twitter ce matin, celui d’une rumeur à propos d’un millionnaire (ou milliardaire) Australien, Clive Palmer [Wikipedia En] qui dans un parc qui lui appartient, essayerait, à l’avenir, de cloner des dinosaures pour leur redonner vie. Oui nous nageons là en plein Jurassic Park !!! Bon pour le moment il ne s’agit que de rumeurs, et sur le fait qu’il n’a pas nié ces dernières, donc rien de bien sérieux. Mais avec toutes les avancées technologiques, qu’attends t-on pour les recréer ces dinosaures ? :-p Nous verrons bien si cela se confirme, car il y a une histoire d’une conférence de presse vendredi prochain, donc à voir … Et pour la source de cette information je vous conseille ce lien pour le moment [Link]. Bon je ne vous colle pas plein de liens sur Jurassic Park par rapport à la trilogie écrite par Michael Crichton ou par rapport aux différents films réalisés par la suite.

Et enfin dernière information que j’ai lu ce soir, c’est celle d’une expérience où un étudiant israélien a pu déplacer et commander un robot en France grâce à la pensée. Tout s’est fait avec de l’entraînement, une mesure et numérisation des flux sanguins du cerveau. Ici nous nous approchons du film Avatar, entre autre, avec la possibilité de manier un corps distant. Une grande avancée pour pouvoir intervenir en milieu dangereux, sur d’autres planètes et ainsi de suite. Enfin en espérant que nous ne tomberons pas non plus dans un excès comme dans le film Clones [Allocine Wikipedia fr]. Pour vraiment plus de détails sur cette expérience je vous invite à lire l’article complet sur smartplanet.fr [Link] sachant que j’avais vu passer un résumé via ZDNet.fr [Link].

J’espère que mon titre est maintenant plus explicite suite à ces différentes explications. En tout cas cela m’a laissé rêveur devant toutes ces réalisations. Je ne débattrais pas ici du bien ou du mal inhérent à de telles avancées technologiques mais quand même, j’espère pouvoir les voir réalisées et popularisées avant ma mort 😉 Et vous qu’en pensez-vous ? Cela vous laisse t-il rêveur ou bien effrayés ?

[Littérature] Little Free Library

C’est en suivant un site sur le Street Art [Link] que j’ai vu passer l’information sur “Little Free Library”. Initialement cela n’était qu’une photo pour moi (cf. ci-dessous), mais j’ai trouvé l’idée tellement amusante que j’ai fait une recherche. Et il se trouve que c’est un projet déjà bien développé, même si il n’est pas arrivé jusqu’en France (pour le moment).

Picture of a little free library in the snow

L’idée est vraiment séduisante. J’avais déjà entendu parler du Bookcrossing [WikipediaBC France] sans jamais pourtant voir un livre encore ou y participer. En effet abandonner un livre pour autrui, pour partager, je trouve ça super. Partager la culture, la faire circuler. Mais le Bookcrossing semble plus être un coup de change ou une chasse au trésor, un peu comme les Cistes je dirais [WikipediaCistes FR]. Mais ici l’idée est de créer une bibliothèque partagée. Plutôt que de laisser dormir des livres chez soi, espérant les relire un jour, on met ses livres en commun dans une bibliothèque commune. Pour pouvoir prendre un livre il faut en mettre un autre à disposition. Même si on commence petit, cela peu vite faire “boule de neige”. Cela me fait penser à une initiative au travail. En effet pour que mon “équipe” se mette à lire, et ainsi améliorer sa qualité orthographique, d’expression dans la rédaction des courriels, j’avais constitué une bibliothèque de classiques (à mon sens) de la littérature “Geek”, en terme de Science-Fiction (la liste est très subjective et non exhaustive surtout 😉 ).

Titre Auteur ISBN
Fahrenheit 451 Ray Bradbury 978-2-07-041573-1
Chroniques martiennes Ray Bradbury 2-07-041774-3
1984 George Orwell 978-2-07-036822-8
La guerre des mondes H-G Wells
La planète des Singes Pierre Boulle
Histoires Extraordinaires Edgar Poe 2-904310-81-3
Elric le Nécromancien Michaël Moorcock 2-266-01314-9
Dune * Frank Herbert 2-266-00855-2
Dune ** Frank Herbert 2-266-00856-0
Neuromancien William Gibson 2-290-30820-X
Des fleurs pour Algernon Daniel Keyes 2-290-31295-9
Les Fourmis Bernard Werber 2-253-06333-9
L’Empereur des rats Bernard Lenteric 2-253-14480-0

 

Mon premier plaisir fût qu’un collègue contribue à cette bibliothèque en y ajoutant Bilbo le Hobbit et la trilogie du Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien. Mon deuxième plaisir fût de les voir lire certains livres. Par exemple Bilbo et le Seigneur des Anneaux, 1984 … Bon d’accord il faudrait à mon sens que cette librairie ne soit pas dans un placard mais visible facilement en permanence, comme les livres techniques d’ailleurs.

Bibliothèque Travail

Ce que nous ne voyons pas, nous l’oublions souvent. Vous comprendrez donc pourquoi le principe de “Little Free Library” me plaît énormément. En effet après avoir construit sa propre bibliothèque, protégée des intempéries, nous mettons à disposition des livres pour les partager avec le voisinage. Et même si je ne parle pas vraiment à mes voisins … Un tel type d’échange serait à mon sens bien sympa. D’ailleurs sur le site ils vous donnent des conseils et plans pour construire votre propre librairie, et un groupe Facebook existe aussi [SiteFacebook]. Bon d’accord tout est en anglais mais en attendant une traduction, ou que cela fasse tâche d’encre, c’est déjà un très bon début. Alors si ce concept de librairie gratuite et partagée vous plaît n’hésitez pas à faire l’effort de comprendre (traduire ?) le site. Pour le moment ce concept semble surtout populaire en Amérique du Nord, comme nous pouvons le voir sur la carte ci-dessous, mais il semble aussi commencer à se répandre petit à petit.


View Little Free Library Details > Scroll Down in a larger map

Et n’allez pas imaginer qu’il ne s’agit que de petites bibliothèques. Certains ont dû agrandir les leurs tellement cela avait de succès.

Pour plus d’informations, de détails, n’hésitez pas à visiter le site de Little Free Library [Link], ou à consulter le groupe Facebook [Link]. Et si jamais vous connaissez d’autres projets de ce style, ou si le principe a été porté dans votre contrée sous un autre nom, n’hésitez pas à faire tourner l’information, à partager tout cela 🙂

J’ai vu Avatar, Fracture nette des deux yeux !!!

Affiche_Avatar

Et oui hier soir, ou plutôt en fin d’après-midi, je suis allé voir Avatar en VOST. Je suis “in love” visuellement parlant. En effet au niveau des personnages, des paysages, de l’environnement, des effet spéciaux et tout c’est énorme !!! Vraiment une magnifique réalisation, j’en reste encore baba avec des images persistantes ans la tête. J’ai eu bien du mal à sortir du film, n’ayant pas vu ses 2h40 passer. Seul bémol, c’est que j’ai découvert une fois à l’UGC ciné cité de Lyon qu’il n’y avait pas de 3D chez eux … Donc pour le moment je ne l’ai vu qu’en 2D mais pas de souci j’y retournerai sous peu avec plaisir pour cette fois le voir en 3D. Par contre une information que j’ai eu en rentrant c’est qu’aucune salle UGC n’était équipée pour la 3D en France, ni ne souhaitait s’équiper pour le moment … On est donc pas mal limités. Au moins les Pathé-Gaumont vont-ils le passer en 3D eux 🙂

Le début d’un bouleversement technique auquel UGC n’a pas voulu s’associer. En effet, toutes les salles UGC qui diffuseront le film de James Cameron ne proposeront que la version 2D, l’exploitant n’ayant pas encore décidé de franchir le cap de la 3D. Contacté par nos soins pour connaître les raisons d’une telle politique, la direction d’UGC nous a répondu ne pas « souhaiter s’exprimer sur le sujet de la 3D ».
Source

Et rien n’était indiqué sur Allocine malheureusement. Y aurait-il eu une entente pour qu’ils ne l’indique pas et que les gens se retrouvent coincés une fois sur place ? Bonne question pour laquelle je n’ai pas de réponse pour le moment. Donc si vous souhaitez voir Avatar, je vous invite fortement à aller dans une salle équipée pour la 3D et donc à vous renseigner sur les cinémas le faisant directement sur leurs sites Web. Voici par exemple celui de Pathé-Gaumont où une liste des salles équipées est disponible. Ce lien est sinon accessible sur leurs site, par un lien “L’expérience 3D” en bas à droite en général. Donc mis à part ce bémol aucun regret, c’est même l’inverse 🙂 Vivement qu’il sorte en DVD pour que je puisse le voir avec une bonne qualité encore et encore (à défaut de le revoir en 3D chez soi :p). Bon par contre je compte bien y retourner, mais pour la 3D cette fois, afin de ravoir le vertige, de voler dans le ciel et ainsi de suite 😉 Sur ce je vous laisse avec la bande annonce qui m’avait laissé en attente depuis des mois, sur Fubiz :

Merci James Cameron pour ce magnifique cadeau de fin d’année, et même si le budget est indécent ( 300 millions de dollars environ), allez le voir, il vaut vraiment le déplacement 🙂