[CNAM] NSY104 : Logisim – Simulateur de circuits logiques

J’ai découvert ce logiciel quand je suivais le cours de NSY104, Architectures des systèmes informatiques, car il est plus que pratique pour représenter circuits logiques, processeurs, circuits électroniques et surtout de jouer les tests dessus. Un incontournable donc si vous suivez cette UE au CNAM ou bien tout simplement si vous vous lancez dans l’électronique. Un bon moyen de s’aider sans tout réaliser dans la pratique.

Capture d'écran logisim

Le logiciel est écrit en Java et est Open Source. On le trouve pour toutes les plateformes. Il permet d’enregistrer bien sûr, nos créations et les fichiers peuvent s’ouvrir sous toutes les plateformes.

Capture d'écran logisim

Liens :

Capture d'écran logisim

Et pourquoi je n’en parle qu’aujourd’hui ? Et bien parce que discutant des Raspberry Pi avec des collègues, nous parlions aussi du fait que ce petit ordinateur entraînait vers la découverte de l’électronique. Et l’un d’entre eux cherchait justement un logiciel de ce type. Et pour répondre d’avance à une question qui peut venir, non je n’ai pas encore acheté le Raspberry Pi mais j’y pense de plus en plus, avec des kits d’initiation à l’électronique ;-).

[Film] Chasing Mavericks

Affiche film Chasing Mavericks

Informations :

Année : 2012
Réalisateurs : Michael Apted, Curtis Hanson
Nationalité : Américain
Durée : 1 h 52 minutes
Genre : Drame
Acteurs principaux : Gerard Butler, Jonny Weston, Elisabeth Shue, Abigail Spencer, Leven Rambin,

Synopsis :

Ce film relate l’histoire du surfer Jay Moriarity et ses débuts qui l’ont fait connaitre. Sauvé de la noyade alors qu’il est enfant par un surfeur (Frosty) passant là par hasard, le jeune Jay va avoir une forte impression des vagues, de la glisse et donc du surf. Vers 15 ans, suivant ce surfeur en douce, il va découvrir le mythique spot de Mavericks où peut se former l’une des plus grosse vague du monde. Le spot de Mavericks se situe près de Santa Cruz en Californie. Jay va alors demander à Frosty de l’entrainer pour affronter cette vague et c’est cette histoire que nous allons suivre.

Avis personnel :

Bon il ne s’agit pas ici de grand cinéma mais on se laisse regarder le film sans interruption. Si c’était une fiction je dirais que les personnages sont attachant et ils le sont. Bon ce n’est pas un grand film de surf et il ne faut pas forcément être fan de cette discipline pour passer un bon moment. Il ressort du film un côté optimiste vraiment agréable. En effet c’est plus une ode à la vie à travers Jay que nous suivons. Il avait coutume de dire qu’il fallait profiter au maximum de chaque moment de la vie et la célébrer, la savourer car elle était courte. C’est ce que les réalisateurs ont essayé de faire passer à travers ce film. Au delà de la vie d’un jeune devenu surfer pro, au delà d’une histoire comme il y en a tant aux USA ou de par le vaste monde, l’accomplissement d’une destinée, d’un rêve. Je dirais que c’est un bon film (sinon je n’en parlerais pas en même temps ;-) ) qui mérite d’être vu au moins une fois. On passe un bon moment et on en ressort optimiste, positif. Laissez-vous donc tenter :-).

pictures from chasing mavericks film

Autres liens :

pictures from chasing mavericks film

Adieu Google Reader, bienvenu Leed

Bon j’ai mis quelques jours à me décider à écrire cet article mais mieux vaut tard que jamais. La grande nouvelle cette semaine a été la future fermeture de Google Reader. J’avoue que je m’étais bien habitué à son interface assez minimaliste et à en disposer avec ma boite mail. Une de mes connexions du matin pendant le café. C’est ce qui me permettait de rester informé, au courant de ce qui se passe dans le monde (Non je n’ai toujours pas la télé !). Bon Google m’avait déjà un peu ennuyé quand ils avaient détruit l’option de partage des flux (qui couplée à leur produit Buzz aidait bien au partage de l’information). J’avais remplacé, l’été dernier, cette option par l’excellent produit de sebsauvage : Shaarli [Link]. Cela avait d’ailleurs donné lieu à plusieurs articles ici même. Donc dans la continuité de cette opération et de mon article sur les autres moteurs de recherches disponibles actuellement, j’ai décidé de regarder les solutions offertes. J’ai tout de suite exclu celles qui sont sur des clients lourds. En effet je ne souhaite pas installer d’application sur chacun de mes appareils, mais avoir une gestion centralisée au sein d’une seule interface / application. Durant la journée j’ai parcouru les différentes solutions que je pouvais trouver et le soir même je jetais mon dévolu sur Leed.

Capture d'écran présentant Leed

Leed [Link] est un des projets de Idleman [Link]. Il nécessite de posséder un serveur ou une machine faisant office de serveur. Il faut donc un serveur Web, une base de données et PHP. Ensuite l’installation en est très simple et surtout bien documentée sur le site du projet [Link]. J’ai du mettre cinq à dix minutes pour l’installer maximum (configuration personnelle comprise). L’importation des abonnements est elle un peu plus lente mais tout aussi simple. Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessus l’interface de consultation est très simple et fonctionnelle. La mise à jour des flux se fait par une tâche cron (planifiée) directement sur le serveur ou tout simplement manuellement dans l’administration ou en cliquant sur le symbole équivoque de l’interface ;-). Personnellement elle me convient bien (l’interface) et un peu de changement ne fait pas de mal :p. Le projet étant Open Source, vous pouvez contribuer à ce dernier ou le modifier suivant vos besoins. Toutes les sources sont disponibles sur GitHub [Link]. Et si c’est le style qui vous gêne, et bien vous pouvez l’adapter suivant vos besoins, la preuve en est le thème « Greeder » par Tom Canac qui permet de retrouver une apparence proche de Google Reader [Link].

L’administration est elle aussi simple et épurée. Comme nous pouvons le voir dans l’illustration ci-dessous. On peut importer / exporter les abonnements, gérer l’organisation des abonnements, les préférences de l’application …

Illustration de l'interface d'administration de Leed

Côté préférences cela reste simple, comme nous pouvons le constater dans l’illustration suivante.

Illustration des préférences de Leed

Ensuite j’ai aimé pouvoir limiter l’accès à un couple identifiant/mot de passe. Je ne souhaitais pas en effet que mes abonnements soient directement en ligne aux yeux de tous. La possibilité de pouvoir limiter l’accès aux flux à une personne était donc importante pour moi. Enfin, l’option qui fait un peu cerise sur le gâteau, c’est la possibilité de partager directement vers Shaarli avec un lien sur chaque entrée des flux. J’avoue que si je l’avais su plus tôt, je n’aurais pas attendu l’annonce de Google pour changer d’agrégateur de flux ;-) Autre point important, c’est qu’on a toujours une option de « Favoris » pour pouvoir stocker et lire plus tard. Et oui personnellement j’aime pouvoir marquer pour lire plus tard plutôt que de devoir tout lire en direct ou de rater des informations car je n’ai pas le temps de le lire tout de suite comme c’est le cas avec les réseaux sociaux en général, où nous sommes en temps réel et non en décalé.

N’hésitez donc plus pour migrer et choisissez de maîtriser complètement vos outils, de ne plus être dépendant d’entreprises tierces ou de services en ligne qui peuvent fermer à tout moment !

Toute la semaine nous avons vu de nombreux échanges sur la toile sur ce sujet. De nombreuses réactions désespérées à la fermeture de ce service et quelques coups de gueule la dessus comme celle de sebsauvage [Link]. J’avoue que je partage son avis. Plutôt que de s’apitoyer sur son sort, testez donc les solutions offertes, elles sont déjà pas mal.

Après vous avez encore quelques mois avant la fermeture. Vous pouvez donc attendre des fois qu’une autre plateforme en ligne se monte. Je suis d’accord que tout le monde ne maîtrise pas assez l’informatique pour auto-héberger sa propre solution, mais ne vous laissez pas bloquer par si peu. Testez les solutions et vous verrez si il y en a une qui vous plaît plus qu’une autre et répond à votre besoin. Personnellement j’ai trouvé chaussure à mon pied pour ce point. Et ce n’est pas une si mauvaise chose que de quitter le « Big Brother » Google, d’être moins dépendant de lui. Ma prochaine étape sera de me débarrasser de Picasa (Qui est en fin de vie au profit de l’option photos de Google +) pour le partage d’images en ligne au profit de openphoto [Link]. Ce sera l’occasion de faire un autre article.

Et pour conclure, si vous vous demandez de quoi je peux bien parler ici, sachez seulement que les flux RSS (Really Simple Syndication) sont un moyen de suivre l’actualité de sites Web sans forcément les visiter et ainsi d’être tenu informé en permanence des nouvelles publications. Il y a bien sûr une définition plus complète sur Wikipedia par exemple [Link].

Quatre nouveaux papertoys :-)

Voici un bout de temps que je n’avais pas fait de papertoys et bien je me rattrape. Tout d’abord Tron qui a rejoint ceux qui sont à la maison.  Puis un Jack Sparrow version Lego que j’ai offert à mon collègue ratibus.

Photos papertoy Tron

Photos papertoy Jack Sparrow

Ensuite un Megaman version plus récente qui a rejoint son ancêtre sur le dessus des deux armoires au travail.

Photos papertoy Megaman

Et enfin un Link (version manga) et son coffre de trésors. Celui là je l’ai offert à mon autre collègue Stormi.

Photos papertoy Link (Zelda)

Souhaitons leur une longue vie à tous ;) Et pour la source c’est Cubeecraft [Link]. J’ai un goût prononcé pour ceux sans colle. ;-)

[Film] Le monde de Charlie / The Perks of Being a Wallflower

Affiche film Le monde de Charlie

Informations :

Titre français : Le monde de Charlie
Titra anglais (original) : The Perks of Being a Wallflower
Année : 2013
Réalisateur : Stephen Chbosky
Nationalité : Américain
Durée : 102 minutes
Genre : Comédie romantique, romance
Acteurs principaux : Logan Lerman, Emma Watson, Ezra Miller,

Synopsis :

Charlie, lycéen plutôt timide de 15 ans, s’adapte avec difficulté dans son nouvel établissement, car il doit faire face à ses soucis psychologiques, à sa différence avec les autres adolescents de son âge. Le premier jour il ne se fait comme ami que son professeur de littérature anglaise. C’est dans ce contexte qu’il fait la rencontre de Sam et de son demi-frère Patrick tout deux élèves de terminale, qui vont le prendre sous leur aile. C’est en évoluant auprès d’eux qu’il va apprendre à vivre et à affronter toutes ses blessures psychologiques, du suicide de son meilleur ami avant cette rentrée à d’autres plus profondes, plus anciennes…

Avis personnel :

Je suis resté scotché devant ce film, sans voir le temps passer. Je ne connaissais que la bande annonce et j’ai été assez surpris quand toutes les blessures  psychologiques ont été dévoilées. Ce n’est pas forcément un sujet facile à traiter, à savoir les abus sexuels sur les enfants et les blessures profondes que cela laisse sur les psychés. A voir absolument tellement ce film est prenant. Malgré les sujets graves qui sont abordés nous ressortons de ce film avec un optimisme assez important. En effet malgré les côtés sombres, cela nous laisse un goût positif, optimiste. Je ne sais pas si je lirais la nouvelle vu le sujet abordé mais regardez au moins ce film. Il est vraiment prenant et les acteurs y jouent bien, du moins à mon opinion ! :-) De plus j’ai beaucoup aimé la bande son. En effet de nombreux morceaux plus agréables que les autres à écouter. Sur le lien vers Wikipedia en anglais en dessous, vous trouverez la playlist du film mais aussi la liste des ouvrages conseillés par le professeur de littérature. Des suggestions pour occuper vos soirées ou compléter votre liste de lectures. ;-)

Image issue du film le monde de Charlie

Autres liens :

Image issue du film le monde de Charlie