Archives du mot-clé friche

[Street Art] De nouvelles images et surtout une grosse participation de Alan Clec’h sur la friche RVI

J’avais déjà fait un premier article [Link] sur le Street Art et mon album Picasa [Link] et je profite de nombreux ajouts pour en reparler aujourd’hui. En effet j’ai continué au fil des mois à ajouter des photos. Bon je n’ai pas pu tout mettre car bien souvent étant en voiture, je ne puis m’arrêter pour tout prendre en photo. Mais j’essaye, petit à petit, et surtout j’essaye de placer sur une carte de Lyon toutes les œuvres.


Afficher Street Art sur une carte plus grande

Carte d’origine sur PicasaCarte Google Map

Je n’ai pas encore trouvé comment transformer la carte intégrée à Picasa vers une carte Google Maps, mais j’ai pu exporter les informations. Seul souci, je devrais en partie écraser la carte Google Map lors des MAJ. Si vous connaissez des solutions ou tutoriels pour mieux faire, n’hésitez pas 🙂 Comme vous pouvez le voir cela commence à s’étoffer. Bon certaines œuvres ne sont plus visibles de par leur côté éphémère mais j’aime avoir pu être témoin de leur passage ici bas. N’hésitez pas à parcourir l’album et à partager si vous aussi vous en voyez des sympas. J’ai déjà un ou deux collègues qui m’en font passer quand ils passent devant et c’est toujours agréable 🙂

 

 

Aujourd’hui est aussi un grand jour car une part de l’histoire artistique côté art urbain de Lyon est en ligne avec l’album issu de la Friche RVI. Pour rappel cette ancienne friche industrielle a accueilli pendant plusieurs années de nombreux artistes [Collectifs Friche RVI] et a donc hébergé de très nombreuses œuvres. Fermée voici quelques années, cela avait d’ailleurs fait pas mal de bruit sur Lyon. A la fin de cet été 2012 il n’en restera rien, la friche ayant été re-conditionnée pour offrir de plus vastes locaux à la SEPR. Je remercie donc Alan Clec’h d’avoir partagé avec moi une partie de son travail. Il avait eu la possibilité de parcourir la Friche l’été passé et donc d’immortaliser certaines œuvres encore présentes. Aujourd’hui nous les partageons avec vous à travers ce second album sur le Street Art. N’hésitez pas aussi à visiter son site http://www.alan-clech.eu pour découvrir ses autres travaux. Cela mérite vraiment le détour. © Copyright Alan Clec’h pour toutes les images / photos de cet album, bien sur.

 

 

J’espère avoir le plaisir de parcourir aussi Berlin en sa compagnie, afin de découvrir le Street Art par là bas. Comme il y a déjà passé pas mal de temps, il pourra me faire gagner du temps, et m’aider à découvrir les œuvres hébergées dans cette capitale Européenne de l’Art Urbain. Et bon si j’arrive à y aller, je pourrais ainsi étoffer cette collection et ce partage. Bonne visite virtuelle en attendant 🙂

Street Art / Art Urbain

Voici quelques années que je m’intéresse au Street Art. Oh je ne suis pas forcément assidu ou à fond sur ce mouvement mais j’aime bien. Il s’agit d’un mouvement artistique contemporain regroupant toutes les formes d’art réalisé dans la rue, ou dans des endroits publics. Cela comprends divers techniques telles que le graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers et installations.  C’est un art le plus souvent éphémère qui nous permet de redécouvrir la ville, ou tout simplement de la découvrir d’une façon différente. Cela exacerbe nos sens afin de voir ces œuvres. Cela nous oblige au delà de la contemplation d’une œuvre, à faire attention aux signes car on ne les remarques pas toujours.

Je m’y étais intéressé passé un temps suite à une longue discussion sur les graffitis et leurs différents styles. A l’époque nous parlions de tags, troops, graffes. De ce que j’en avais compris à l’époque, le stags étaient de simples signatures, les troops étaient des signatures stylisées avec des lettrines plus complexes et les graffes étaient des œuvres complètes, des tableaux. Je n’ai pas retrouvé ces définitions en lignes mais Wikipedia nous en donne d’autres avec un tour d’horizon assez vaste [link]. J’avais donc pris l’habitude de regarder tout cela, cherchant les nouvelles œuvres, ce qui sortait un peu de l’ordinaire, celles qui me parlaient. Ces dernières années mon père [Link] est allé pas mal sur Berlin. J’ai donc pu voir des photos de friches industrielles avec de nombreuses œuvres. Je me suis donc intéressé de nouveau à ce mouvement. Cette fois ci je ne me suis pas limité aux graffes et j’ai aussi découvert les collages et même des installations ici sur Lyon où je réside actuellement. Bon je n’ai pas pu visiter la friche RVI qui est remplie d’œuvres qui vont bientôt disparaître mais Alan y est allé lui.

Depuis deux ans, nous avons vu fleurir sur Lyon des sortes d’oiseaux. Je les ais surtout vu tout le long du périphérique sur des panneaux. J’avais dans l’idée de trouver quelqu’un avec un appareil photo reflex afin d’en faire le tour et de tous les avoir en images. Pour le moment je n’ai pas encore réalisé cette idée mais je me suis mis à prendre de plus en plus en photo certaines œuvres que je croisais. Bon d’accord 90 % des photos sont prises avec mon téléphone, un vieil iPhone 3G et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Quelques unes sont prises avec mon petit compact et c’est déjà un peu mieux, je ne l’ai malheureusement pas toujours sur moi. En revanche j’ai eu dans l’idée de les mettre en ligne dans un album public afin de les partager avec le monde et de les localiser sur Google Map afin que les gens puissent les trouver et les admirer. Bon d’accord le côté éphémère de cet art vient souvent perturber le simple fait d’aller retrouver ces œuvres mais pas toujours 😉 je n’innove pas dans cette idée ayant découvert depuis peu le site Paris Street Art [Link] qui permet de géolocaliser les œuvres dans la capitale française. J’avais aussi envoyé certaines photos sur Twitter avec le hashtag #streetart mais le côté éphémère de la plateforme de micro blogging ne me plaisait pas pour diffuser ces infos. En effet il y a trop de publications pour vraiment voir passer ces informations et provoquer des échanges dessus.

Pour en revenir à ces curieux oiseaux observés sur Lyon, j’ai pu depuis découvrir qu’il s’agissait de canards créés par l’artiste Knar [Link] du collectif Bleus et Originaux [Link]. J’ai pu depuis trouver de nombreuses œuvres plus accessibles sur le mobilier urbain afin d’avoir quelques photos. Il s’agit de collages pour la plupart mais on trouves quelques graffes aussi dans le lot, surtout sur les murs en bétons. J’ai donc décidé de partager toutes mes découvertes en espérant trouver un écho et avoir d’autres photos localisées en retour ou des échanges sur ce thème.
Dans les autres œuvres que j’aimerais pouvoir observer je peux déjà citer les graffitis écolo avec l’usage de la mousse par exemple. J’avais découvert cela avec un article du site Fubiz [Link] sur l’artiste Anna Garfoth [Link]. Il semblerait que ce mouvement aussi se développe avec plusieurs artistes maintenant comme Edina Tokodi [LinkLink] par exemple ou Gaby comme j’ai pu le découvrir sur des articles en ligne [Link – Link].

Liens divers :
Mon album Street Art sur Google Photos (Oui je sais qu’il est normalement consultable ci-dessus 😉 )

– Street Art / Art Urbain sur Wikipedia

Le GRAFFITI.com / Définition Street Art sur GRAFFITI.com

– Documentaire « Street Art La Rébellion Ephémère » [Lien pour un résumé et pour visionner en streaming]