Archives du mot-clé initial d

Voitures, Drift & japanimation (Initial D – Wangan Midnight)

Depuis quelques années nous avons pu avoir quelques films dans l’univers de l’automobile et des voitures préparées pour ne pas dire « tunées » (Taxi, Fast & Furious, …). Et pour le drift nous avons même eu un épisode spécial de Fast & Furious. Au delà du côté « Jacky » que l’on associe au tuning en France, certaines séries animées japonaises m’ont permis de mieux appréhender le milieu des voitures préparées et du drift. J’en citerais deux pour le moment, à savoir Initial D et Wangan Midnight. Et c’est pour cela que j’ai décidé de parler des séries mais aussi des deux films qu’elles ont inspirés afin de vous les faire découvrir. Commençons par le premier, à savoir Initial D.

 

Initial D

J’ai d’abord découvert le film en version française, par hasard. L’ayant regardé un soir comme ça, j’ai été plutôt agréablement surpris. Malgré un jeu légèrement moyen, on se laisse à suivre le film. A voir au moins une fois pour se faire une idée mais il est pas mal, enfin suivant mon avis. La version VOST n’est pas recommandée si vous êtes habitués au japonais car le film ayant été tourné en Chine, nous entendons les acteurs parler chinois, ce qui peut déstabiliser.

Synopsys : Takumi, un jeune étudiant, livre chaque matin, avant d’aller en cours, du tofu pour l’entreprise de son père. Lors de ses livraison matinales il dévale les routes du Mont Akina à toute vitesse à bord de sa voiture, une Toyota AE86 blanche et noir. Lors d’une de ses livraisons, il croise la route d’un street racer confirmé qu’il bat avec une grande facilité. Dès lors, les défis de professionnels et d’amateurs du drift lui sont lancés. Le jeune Takumi va devoir se confronter à leurs talents et les vaincre, ces derniers voulant tous devenir les dieux du mont Akina.

Fiche Allocine

Suite à la découverte de ce film, j’ai ensuite pu découvrir l’animé. Ce dernier se compose de quatre saisons (26 – 13 – 1 – 24 épisodes et trois OAV). Cela se laisse regarder avec plaisir mais on trouve quand même quelques longueurs. Le principal héros est bien sûr Takumi. La première saison nous présente ce personnage et ses amis et la lutte de nombreux drifters pour le battre sur le mont Akina.Les personnalités sont différentes du films, et l’histoire aussi. Les personnages secondaires sont plus nombreux et ont plus de profondeur comparativement. Dans la deuxième saison Takumi découvrira que le monde du drift est plus vaste que prévu et qu’on y rencontre de nombreux véhicules et adversaires, et pas seulement sur les routes prêt de chez lui. Dans la troisième saison, qui est présenté sous la forme d’un seul épisode, notre personnage se remet plus en question. Dans la quatrième saison, nous suivons les début du projet D, en quelque sorte la suite du film. Un animé à voir donc au moins une fois. En tout cas cette série m’a permis de bien mieux comprendre l’univers du drift et de la préparation des véhicules. Bon d’accord cela éclaire aussi pas mal sur les voitures japonaises en vogue dans ce milieu 😉

Fiche Wikipedia

Fiche Animeka

 

Wangan Midnight

Découvert sur le tard, j’ai fais l’inverse pour une fois. J’ai d’abord pu regarder la série animée avant de voir le film.

Synopsys : Tatsuya Shima possède la merveilleuse Porsche 911 Turbo « Blackbird ». Autant dire qu’il est imbattable sur la Wangan (Autoroute entourant Tokyo). Mais le héros de la série, Akio Asakura, a trouvé une Datsun S30 Fairlady Z  lourdement modifiée qui lui permettra de se mesure à lui. Cette dernière n’est pas inconnue sur la Wangan, connue sous le nom de Devil Z. Il découvre donc que cette voiture est maudite : tous ses précédents conducteurs, dont son premier pilote qui s’appelait également Akio Asakura, ont eu d’horribles accidents…

L’animé fait 26 épisodes et se laisse regarder avec plaisir. On s’attache aux personnages et on suit avec plaisir l’histoire de Akio. L’histoire va plus loin dans l’animé que dans le film et a plus de profondeur.

Fiche Wikipedia

Fiche Animeka

J’avoue que je n’ai regardé le film que parce que l’animé m’avais plu. Je déconseillerai donc ce dernier sinon pour le fun. Dans les deux cas je n’ai pas encore lu les mangas papier et je ne sais pas si je le ferais un jour. Si vous êtes fans de voitures et de drift, vous trouverez votre content dans ces animés et dans le premier film. Donc trois invitations à regarder et une à éviter 😉